Transports autonomes

Une navette sans chauffeur écrase une cycliste près de Schaffhouse

| mise à jour

Un bus autonome a percuté une septuagénaire circulant en vélo électrique, à Neuhausen am Rheinfall, près de Schaffhouse. La victime a dû être transportée à l'hôpital.

La navette autonome impliquée dans l'accident. (Source: Amotech)
La navette autonome impliquée dans l'accident. (Source: Amotech)

Une navette sans chauffeur a percuté une cycliste à Neuhausen am Rheinfall, dans le canton de Schaffhouse. C’est la première fois qu’un accident de ce type survient depuis que des véhicules autonomes sont testés en Suisse. Selon la police de Schaffhouse, la victime, une femme âgée de 72 ans, circulait sur son vélo électrique et n’a pas pu éviter la navette quand celle-ci a soudainement démarré à un arrêt. Blessée, la femme a été hospitalisée. Les deux véhicules impliqués ont subi des dommages matériels.

Selon le média Schaffhauser Nachrichten, les transports publics locaux ont suspendu jusqu'à nouvel ordre l'exploitation du bus autonome. L’accident fait l'objet d'une enquête. La police de Schaffhouse est dans ce cadre en contact avec les différents partis impliqués, à savoir la victime, l’agente présente dans la navette, mais aussi Amotech, le fournisseur du logiciel embarqué. Ce dernier n’a pas souhaité commenter l'incident avant les conclusions de l'enquête.

Le bus autonome circulait depuis le printemps 2018 à Neuhausen am Rheinfall. D’autres essais sont menés en Suisse. A Sion, l’exploitation à l’essai d’un car postal autonome au centre-ville a débuté à l’été 2016. A Zurich, plusieurs robots de livraison automatisés ont sillonné la ville et à Marly, deux navettes sans chauffeur des Transports publics fribourgeois (TPF) circulent.

Les technologies de conduite autonomes posent de nombreuse questions juridiques en cas d’accident. Bien que rares, ceux-ci surviennent tout de même, et parfois avec des conséquences dramatiques (Une voiture autonome tue un humain). Alors que le Parlement exige une réglementation pour les voitures autonomes, seul un Suisse sur quatre considère qu’un véhicule entièrement autonome est une bonne idée.

Tags
Webcode
DPF8_141267