Cryptoéconomie

Top 50 des entreprises suisses de la blockchain: 24 Mds s'envolent en 3 mois

| mise à jour

L’effondrement de la valeur des cryptomonnaies a eu un impact terrible sur la valorisation des start-up de la blockchain. En trois mois, les 50 plus importantes entreprises du secteur présentes en Suisse ont ainsi perdu la moitié de leur valeur. Une volatilité qui, en apparence, n’affole personne.

(Source: Mike Poresky via Flickr)
(Source: Mike Poresky via Flickr)

Il y a des lendemains qui déchantent. Trois mois après la publication pleine de grandiloquence de son premier top 50 des start-up suisses de la blockchain, le second épisode a des allures de gueule de bois. Les monnaies cryptographiques ont entraîné dans leur chute ces pépites de la Crypto Valley (Suisse + Liechtenstein) dont la valorisation est passé de 44 à 20 milliards de dollars en un trimestre! Comme un emblème de cette dégringolade, la société de stockage de bitcoin Xapo, estimée à 1 milliard de dollars au début de l’automne, n’en vaudrait plus que la moitié. Ce qui fait tomber le nombre de licornes de la blockchain présente en Suisse à quatre: Ethereum, Cardano, Bitmain et Dfinity Foundation. Toutes ont perdu la moitié de leur valeur ou davantage.

Une situation qui n’affole pas pour autant la société d'investissement CV VC, à l’origine de ce rapport qui souligne une dynamique restée positive en termes de création d’entreprises (+20%) et d’emplois (+10%). Les auteurs de l’enquête vont jusqu’à affirmer que «pour ces sociétés, c’est business as usual, malgré l'effondrement de la valeur sur les crypto-bourses.»

D’un point de vue géographique, le canton de Zoug concentre toujours plus de la moitié des 750 entreprises recensées. Mais d’autres places fortes sont apparues dans la Crypto Valley notent les analystes: Genève compte désormais 42 de ces start-up, 39 sont au Tessin et 38 au Liechtenstein.

Webcode
DPF8_123177