Pour ou contre?

A Lugano, IBM teste l’IA pour synthétiser le débat public

IBM a testé l’outil Speech by Crowd auprès des citoyens de Lugano. Ce système puise dans l’intelligence artificielle pour produire des discours synthétisant les arguments en faveur ou contre un sujet controversé.

Paolo Scotton (à gauche) et Michele Dolfi, d'IBM Research, recueillent les arguments des citoyens de Lugano et les saisissent dans l’outil Speech by Crowd. (Source: IBM)
Paolo Scotton (à gauche) et Michele Dolfi, d'IBM Research, recueillent les arguments des citoyens de Lugano et les saisissent dans l’outil Speech by Crowd. (Source: IBM)

Confier à des algorithmes le soin de synthétiser des opinions publiques, voilà l’un des nouveaux projets auxquelles s'attellent les chercheurs d’IBM. Avec le Projet Debater, Big Blue tente (pour l’heure sans succès) de battre l'humain dans un concours d'art oratoire. Les capacités d’intelligence artificielle développées dans ce cadre ont donné naissance à Speech by Crowd, un nouvel outil testé il y a peu du côté de Lugano.

Speech by Crowd recueille auprès d’un échantillon de citoyens des arguments à propos d’un sujet controversé. Les algorithmes de machine learning couplés à des systèmes de reconnaissance du langage naturel se chargent ensuite de les synthétiser sous la forme de narrations cohérentes censées résumer au mieux les différents points de vues, en faveur ou contre le sujet proposé. En collaboration avec la ville de Lugano, IBM a ainsi récolté auprès de la population plus de 2’400 avis en texte libre autour de la question du développement des véhicules autonomes. 68% des citoyens se sont exprimés pour la poursuite de la recherche dans le domaine, 32% contre.

Deux discours - l’un persuasif et l’autre dissuasif - ont été automatiquement rédigés par Speech by Crowd, dans les deux cas constitués de quatre paragraphes résumant les avis exprimés par les deux camps. A noter que le système a jugé certains arguments comme aberrants et les a écarté du discours final. Peut-on dès lors considérer que cet outil est impartial, comme l’avance IBM? La question mérite débat.

Tags
Webcode
DPF8_161422