Collaboration et productivité

Google améliore sa G Suite et y intègre un nouveau réseau social pour entreprises

| mise à jour

La G Suite accueille un éventail de nouvelles fonctions et capacités, dont la possibilité d’éditer directement les documents Microsoft Office, de même qu’un outil pour contrôler la localisation des données de sauvegarde. La G Suite intègre aussi la bêta de Currents, le successeur de la version pour entreprises du réseau social Google+.

Currents, le réseau social intégré à la G Suite, permet de facilement tagger des messages et joindre des pièces jointes ou des images. (Source: Google)
Currents, le réseau social intégré à la G Suite, permet de facilement tagger des messages et joindre des pièces jointes ou des images. (Source: Google)

Google a dégainé une quinzaine de nouveautés pour sa G Suite. L’une des améliorations les plus notables concerne l'interopérabilité entre Microsoft Office et plusieurs applications de la suite de productivité en mode cloud de Google. Pour éditer des documents Office dans la G Suite, il était jusqu’à présent nécessaire de les convertir aux formats de Google. Une procédure dont les utilisateurs pourront tout prochainement se passer, puisqu’il sera possible d’éditer directement les documents Word, Excel et Powerpoint. Une capacité qui permet en outre une collaboration en temps réel entre Office et G Suite.

Parmi les autres nouveautés annoncées, mentionnons aussi la fonction G Suite Add-Ons, bientôt disponible en version bêta et qui introduit la possibilité d'intégrer des extensions tierces dans la G Suite. Les utilisateurs pourront ainsi accéder à des applications professionnelles tierces depuis le panneau latéral. Asana, Box, DocuSign, Evernote ou Salesforce proposeront des add-ons au lancement de la bêta.

Recherche améliorée et données Big Data

Avec «Drive metadata», les recherches dans Google Drive peuvent être améliorées. Les administrations G Suite peuvent en effet utiliser cet outil pour créer des catégories de métadonnées et des taxonomies.

Google Sheets se voit de son côté agrémenté d’une fonctionnalité nommée «conected sheets» qui permet de connecter le tableur de Google à BigQuery, son outil d’analyse Big Data. Jusqu’à 10 milliards de lignes de données BigQuery peuvent ainsi être traitées via Sheets.

Localisation des données de backup

Les entreprises qui ont besoin de garder le contrôle sur la localisation de leurs données hébergées dans le cloud apprécieront l'extension du service «data regions for G Suite». Permettant d’indiquer où les données au repos des applications G Suite utilisées doivent être stockées (monde entier, Etats-Unis ou Europe), le service prend désormais également en charge les données de sauvegarde.

Currents succède à Google+

Last but not least: la G Suite intègre un nouveau réseau social d’entreprises. Baptisé Currents et lancé en version bêta, il s’agit d’une refonte de la déclinaison pour entreprise de Google+, le réseau social tout public récemment enterré par la firme de Mountain View. Tout le contenu Google+ existant sera automatiquement transféré à Currents dès que l’entreprise s’inscrit à la version bêta. Ce réseau social a pour but de faciliter la communication entre employés, notamment en présentant à chacun du contenu priorisé en fonction de leurs rôles et intérêts.

Les utilisateurs de Currents peuvent facilement tagger leurs messages et joindre des pièces jointes ou des images. Google souligne en outre que les administrateurs peuvent façonner la discussion au sein de l'organisation en créant des flux personnalisés pour promouvoir un contenu spécifique auprès d'un ensemble ciblé d'employés. Les administrateurs peuvent par ailleurs mesurer l'engagement généré par les contenus sur l'ensemble de la plateforme.

Ces nouveautés ont été dévoilées lors de l'événement Next '19, où Google a fait pleuvoir les annonces:
>> Le plan de Google pour devenir le dénominateur commun de tous les environnements IT
>> Licences MS, Active Directory et SQL Server dans le cloud de Google

Webcode
DPF8_135129