Mobilité

Voyager d’abord payer ensuite: les CFF testent l’app Lezzgo au niveau national

| mise à jour

Les CFF testent une extension de leur app Lezzgo, qui calcule les trajets de chaque utilisateur en fin de journée afin d'en fixer le prix. Le but est d’étendre l'utilisation de l’app dans toute la Suisse.

Voyager d’abord et payer ensuite, c’est ce que propose l’app Lezzgo, déjà utilisée par plusieurs communautés tarifaires dans les cantons de Vaud, Fribourg, Berne, Neuchâtel, Lucerne, Obwald et Nidwald. Lancée par les CFF, BLS et CarPostal, cette nouvelle version est baptisée LezzgoPlus. L’app est testée dès ce mois de juillet par 200 personnes dans le but de pouvoir étendre son utilisation dans toute la Suisse.

Le concept reposant sur la géolocalisation se veut simple: le voyageur effectue un check-in au début de sa course, peu importe le nombre de correspondances qu’il effectue et il procède à un check-out sur l’app lorsqu’il a terminé son trajet. Les voyageurs paient ensuite les courses effectuées en fin de journée, selon le principe du «Post Price Ticketing».

En regroupant le service tarifaire en une seule app, les trois entreprises promettent une unification des tarifs. Les CFF, BLS et CarPostal assurent ainsi à leurs voyageurs qu’ils paieront le même prix pour un trajet donné, en évitant des différences de tarif en fonction de l’app utilisée.

Lezzgo n'est cependant pas la seule app à proposer ce type de service en Suisse. Pour rappel, les Transports publics fribourgeois (TPF) et lucernois (vbl) et les Chemins de fer rhétiques (RhB) avaient déjà lancé, en 2016, l’app Fairtiq, qui calcule automatiquement le prix du billet selon le trajet effectué.

Une utilisation des données modérée

Lezzgo repose sur les données de mobilité. En effet, le service de localisation doit être activé sur le smartphone de l’utilisateur en permanence afin que son trajet puisse être calculé et facturé. Sur son site web, Lezzgo assure que les données de mobilité et de paiement ne sont pas transmises à des tiers et qu’elles sont conservées conformément aux dispositions suisses relatives à la protection des données.

Contrairement à la première version de l’app disponible sur Android et iOS, les test de LezzgoPlus ne concerne pour l’heure que les utilisateurs iOS.

Webcode
DPF8_48875