Coup de pouce

La start-up romande Scantrust lève 1,2 million de francs

| mise à jour

Scantrust, start-up romande qui a créé une technologie basée sur des codes QR infalsifiables pour lutter contre la contrefaçon, a levé 1,2 million de francs.

ScanTrust a développé un système de vérification de code QR infalsifiable. (Quelle: Alain Herzog)
ScanTrust a développé un système de vérification de code QR infalsifiable. (Quelle: Alain Herzog)

Spin-off de l’EPFL, Scantrust annonce la levée de 1,2 million de francs. Cette jeune pousse a mis au point une solution dont l’objectif est de combattre la contrefaçon de produits. Sa technologie, qui repose sur des codes QR infalsifiables, permet d’authentifier et de localiser les marchandises via une application pour smartphones standards. Par le biais d’un communiqué, la start-up romande précise que les 1,2 million de francs levés proviennent d’investisseurs emmenés par AngelVest Group et SOS Ventures, avec la participation de business angels, ainsi que de partenaires stratégiques dans l’industrie du packaging.

Scantrust était l’une des quatre jeunes pousses romandes invitées au premier Digital Meet-up organisé fin mars dans le cadre du Digital Circle, une initiative pour l’innovation IT que vient de lancer ICTjournal. La spin-off de l’EPFL avait alors présenté en détails sa technologie, basée sur des codes QR au niveau de précision assez élevé pour, selon Scantrust, mettre à mal toute tentative de copie, puisque la perte d’information serait trop conséquente. «Les contrefaçons peuvent ainsi être différenciées des impressions originales: elles ont perdu une partie de l'information des structures complexes», précise Justin Picard, CEO de la start-up.

Webcode
2245

Kommentare

« Plus