Dans les confidences de Zeus

Des chercheurs de l’EPFL développent une IA qui prédit où et quand tombera la foudre

Grâce à une intelligence artificielle développée à l’EPFL, plus besoin d’être dans les confidences de Zeus pour savoir où et quand tombera la foudre. Basée sur un algorithme de machine learning nourri de données météorologiques, cette solution est moins coûteuse et plus réactive que les systèmes de prédiction actuels.

(Source: Vlad Panov on Unsplash)
(Source: Vlad Panov on Unsplash)

Des chercheurs de l’EPFL ont créé une intelligence artificielle en mesure d’anticiper où et quand la foudre tombera. Une équipe de l’Electromagnetic Compatibility Laboratory a en effet mis au point un algorithme de machine-learning en mesure de prédire le moment où s’abattra la foudre à 10 ou 30 minutes près, dans un rayon de trente kilomètres.

Pour reconnaître les conditions menant à la création des éclairs (avec une fiabilité de 80%), les algorithmes ont été nourris des données récoltées durant dix ans dans 12 stations météorologiques suisses, situées aussi bien en régions urbaines qu’en régions montagneuses. «Notre méthode se base sur des données accessibles dans toutes les stations météorologiques. Nous pouvons ainsi couvrir des régions reculées qui échappent aux radars et satellites, et où les réseaux de communication ne sont pas disponibles», explique explique Amirhossein Mostajabi, le doctorant à l’origine de la technique. Quatre types de données météorologiques sont prises en compte: la pression atmosphérique, la température de l’air, humidité relative et la vitesse du vent.

Ce système de prédictions dopé à l’IA offre plusieurs avantages par rapport aux systèmes actuels. Il ne nécessite pas de données externes coûteuses obtenues par radar ou satellite. De plus, les prédictions peuvent être faites très rapidement car elles se basant sur des données pouvant être fournies facilement en temps réel. Les chercheurs prévoient maintenant d’utiliser leur technologie dans la cadre du projet européen Laser Lightning Rod (voir vidéo ci-dessous), qui vise à créer de nouveaux systèmes de protection contre la foudre. Il s’agit notamment de provoquer la foudre et la guider vers un endroit précis en envoyant un laser multi-terawatt à impulsion ultra-courte dans l’atmosphère.

Tags
Webcode
DPF8_158642