Jalon

Google aurait atteint la suprématie quantique

| mise à jour

Les chercheurs de Google seraient parvenus à atteindre la suprématie quantique. Une étude accessible en ligne puis retirée mentionne en effet un processeur aux capacités supérieures à celles des supercalculateurs actuels les plus puissants.

(Source: Pixabay)
(Source: Pixabay)

Est-ce que Google a atteint le jalon de la suprématie quantique? C’est en tout cas ce qu’affirmeraient les chercheurs du géant de la tech dans une étude à laquelle a eu accès le Financial Times. Publié sur un site de la NASA et retiré depuis, le document explique qu’un processeur mis au point par les chercheurs de Google a atteint la suprématie quantique. Cela signifie qu’il est en mesure d'effectuer des calculs en puisant dans des capacités supérieures à celles des supercalculateurs actuels les plus puissants. Le processeur en question aurait traité en trois minutes et 20 secondes un calcul qui prendrait 10’000 ans à Summit, qui domine actuellement le Top500 des superordinateurs du monde avec ses pics de puissance pouvant atteindre 200 petaflops.

Les chercheurs de Google précisent que leur système quantique ne peut résoudre qu’un calcul spécifique, rapporte le Financial Times. Et de souligner que le processeur quantique de la firme de Mountain View serait néanmoins parvenu à faire bien mieux que les prototypes d'ordinateurs quantiques telles que l’IBM Q System One (ordinateur quantique tout-en-un destiné aux entreprises), qui se limitent à accomplir le mêmes tâches que les ordinateurs classiques mais plus rapidement.

Tags
Webcode
DPF8_152326