Calculs surpuissants

Le supercalculateur le plus puissant du monde dépassera les 1500 petaflops

| mise à jour

Le département américain de l’énergie a mandaté le fabricant Cray pour construire un supercalculateur dont la puissance dépassera 1,5 exaflop, soit près de dix fois plus que le supercalculateur actuellement le plus puissant.

Le Summit conçu par IBM domine actuellement le Top500 des superordinateurs du monde avec ses pics de puissance pouvant atteindre 200 petaflops. (Source: Oak Ridge National Laboratory)
Le Summit conçu par IBM domine actuellement le Top500 des superordinateurs du monde avec ses pics de puissance pouvant atteindre 200 petaflops. (Source: Oak Ridge National Laboratory)

En collaboration avec AMD, le fabricant Cray va construire le Frontier, un supercalculateur dont la puissance dépassera 1,5 exaflop. L’Oak Ridge National Laboratory du département américain de l’énergie va accueillir ce monstre, qui devrait être opérationnel en 2021. Frontier, qui vise à accélérer l'innovation scientifique et technologique en repoussant les limites en matière de calcul haute performance et d'intelligence artificielle, sera en mesure de résoudre des opérations jusqu'à 50 fois plus rapidement que les superordinateurs les plus puissants d'aujourd'hui, assure Cray. Frontier offrira de nouvelles capacités de deep learning et d'analyse de données pour des applications dans différents domaines, allant de la production industrielle à la santé.

Avec sa puissance de 1,5 exaflop, soit 1500 petaflops, Frontier sera près de dix fois plus puissant que le Summit, qui domine actuellement le Top500 des superordinateurs du monde avec ses pics de puissance pouvant atteindre 200 petaflops. La Suisse fait bonne figure dans ce classement, avec le Piz Daint du CSCS, premier supercalculateur d’Europe, avec des pics de 27 petaflops. Le leader du classement, l’américain Summit, se situe déjà l’Oak Ridge National Laboratory.

Tags
Webcode
DPF8_138482