Collaboration

Kaizala, le rival de WhatsApp développé par Microsoft, sera intégré à Teams

| mise à jour

Microsoft déploie Kaizala auprès de tous ses clients commerciaux. Ce service de messagerie va compléter la solution collaborative Teams dès 2020. Une décision qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie de Microsoft qui vise à étendre ses services à un plus grand nombre de travailleurs de première ligne.

L’app est disponible dans 40 langues et dans plus de 180 marchés. (Source: Microsoft)
L’app est disponible dans 40 langues et dans plus de 180 marchés. (Source: Microsoft)

Après un lancement initial en Inde en 2017, Microsoft a annoncé que son application mobile Kaizala est en train de se déployer dans le monde entier auprès de tous les clients commerciaux Microsoft 365 et Office 365 éligibles. L’app sera intégrée à Microsoft Teams au cours des 12 à 18 prochains mois. Un lancement qui répond à l’objectif de Teams, celui d’en faire une app centrale pour gérer les employés de première ligne, aussi bien au niveau de l’organisation du temps que pour la communication.

Microsoft a mis l’accent sur plusieurs fonctionnalités au sein de ce nouveau service de messagerie. Premièrement, la possibilité d’engager des personnes extérieures comme des travailleurs contractuels, des fournisseurs, des partenaires et clients. Ceux-ci pourront simplement s’enregistrer à l’aide d’un numéro de téléphone. Une gestion sécurisée du travail intégrée à la messagerie et la vidéo ainsi que la numérisation des processus d’entreprise sont d’autres points marquants selon Microsoft.

Kaizala doit compléter Teams, la plate-forme de travail en équipe de Microsoft 365. Le but est d’améliorer la collaboration sur le lieu de travail en aidant les entreprises à passer d'un ensemble d'applications disparates à un hub unique et sécurisé. Plusieurs fonctionnalités semblables à ce qu’il se fait sur WhatsApp feront leur apparition: la possibilité de mentionner un utilisateur dans une conversation, la suppression de messages précédemment envoyés, des appels vidéos ou encore l’annotation d’images.

Enfin, une application web sera également lancée au cours de l’année. Elle permettra aux administrateurs d’accéder aux conversations de chat, d’envoyer des documents et d’utiliser des actions cards.

Tags
Webcode
DPF8_134276