Protection des données

Le Parlement fédéral veut savoir si Huawei est digne de confiance

| mise à jour

Est-il bien prudent de confier la construction de l’infrastructure 5G à Huawei, soupçonné de collusion avec les services de renseignements chinois? La Commission de sécurité du Parlement fédéral va enquêter.

(Source: zVg)
(Source: zVg)

Soupçonné d’espionnage par plusieurs pays, le fabricant chinois Huawei commence aussi à préoccuper les autorités helvétiques. La Commission de sécurité du Parlement fédéral va enquêter sur le géant chinois des télécommunications, fait savoir la RTS en cette Journée de la protection des données 2019. La Commission de la sécurité va se renseigner pour déterminer s’il est prudent de confier le monopole du réseau 5G à Huawei.

Pour rappel, les équipements pour le secteur des télécoms de Huawei sont déjà très présents en Suisse puisque le fabricant collabore avec Sunrise et Swisscom. Selon la RTS, le Conseil fédéral devra aussi se prononcer sur le cas Huawei, le conseiller national PDC Fabio Regazzi ayant l’intention d’interpeller le gouvernement sur la question.

Huawei est soupçonné de collusion entre avec les services de renseignements de Pékin. Le vice-président de la Commission européenne chargé du numérique a récemment affirmé que Huawei et d’autres entreprises chinoises placent des puces espion dans leurs serveurs et équipements réseau.

Tags
Webcode
DPF8_123333