Paiement mobile

Twint fait plier Apple

| mise à jour

L’activation automatique d’Apple Pay à proximité des bornes de paiement peut entraver le bon fonctionnement de l’app de paiement concurrente Twint. Suite à l’intervention de la Comco, Apple s’est engagé à remédier au problème.

Le processus de paiement par scan de code QR réalisé avec la solution de paiement mobile suisse pouvait s’interrompre sur les appareils Apple (Source: Twint)
Le processus de paiement par scan de code QR réalisé avec la solution de paiement mobile suisse pouvait s’interrompre sur les appareils Apple (Source: Twint)

Apple Pay ne devrait plus interférer au fonctionnement de Twint. Le processus de paiement par scan de code QR réalisé avec la solution de paiement mobile suisse peut s’interrompre sur les appareils Apple, car ceux-ci sont configurés pour démarrer automatiquement Apple Pay lorsqu’ils sont à proximité d’un terminal de paiement sans contact. Twint a demandé à la Commission de la concurrence (Comco) d’intervenir. L’enquête préalable a pu être clôturée car Apple s’est engagé à offrir une solution technique plus favorable pour la concurrence. Plus précisément, Apple permet à Twint de concevoir son app de telle manière qu’Apple Pay ne lui fasse plus barrage, explique Twint dans un communiqué.

La querelle se poursuit

Reste qu’il s’agit là d’un épisode parmi d’autres dans la bataille que se livrent les deux solutions de paiements mobiles concurrentes, sur un marché dominé nettement par Twint. Une domination suspecte? Rappelons que pour la Comco, la question se pose. La commission a en effet récemment ouvert une enquête contre les banques Credit Suisse, PostFinance et UBS, ainsi qu’Aduno et Swisscard. Ces banques et fournisseurs de cartes de crédit sont suspectés de s’être concertés pour boycotter Apple Pay et Samsung Pay au profit de Twint.

En outre, la Comco a ouvert une autre enquête, contre Apple cette fois, car la marque à la pomme interdit l’utilisation de son système NFC à d’autres applications qu’Apple Pay. Twint doit dès lors faire appel au Bluetooth, dont la fiabilité est souvent pointée du doigt. Søren Mose, Président du Conseil d’administration de Twint, déclare: «Nous saluons le fait qu’Apple ne souhaite plus discriminer ses concurrents en Suisse. Toutefois, le libre accès à l’interface NFC, tel que sur Android, n’est pas encore d’actualité. Il serait souhaitable qu’Apple donne entièrement l’accès à cette interface à la concurrence.»

Tags
Webcode
DPF8_120108