Concurrence

La Comco va devoir se pencher sur Apple Pay

| mise à jour
par helenel

La Fondation pour la protection des consommateurs (SKS) accuse Apple d'abus de position dominante dans le domaine du paiement mobile. Elle a déposé une plainte auprès de la Commission de la concurrence.

(Quelle: Apple/Netzmedien)
(Quelle: Apple/Netzmedien)

Apple Pay devrait arriver en Suisse dans le courant de cet été. Mais déjà les premières voix se lèvent pour soutenir les solutions alternatives helvétiques. La Fondation pour la protection des consommateurs (SKS) estime qu'Apple abuse de sa position dominante dans le domaine du paiement mobile. La marque à la pomme réserve en effet l'utilisation du NFC sur son iPhone pour le paiement mobile à sa seule application Apple Pay, précise la SKS sur son site internet: «Le propriétaire d'un iPhone ne pourra utiliser d'autres solutions de paiement qu'Apple Pay. Un tel comportement est monopolistique et évidemment contraire à la loi anti-trust.» La SKS a donc demandé à la Commission de la concurrence d'ouvrir une enquête préliminaire afin d'étudier ce cas.

Il faut dire que ne pas pouvoir accéder au NFC est problématique pour les concurrents d'Apple Pay et notamment le système de paiement Twint, qui va prochainement fusionner avec Paymit. En effet, l'utilisation du NFC pour le paiement mobile est facile et rapide. Il suffit à l'utilisateur de rapprocher son appareil du terminal de paiement pour pouvoir payer. Il n'a ni besoin d'ouvrir une application, ni de scanner un code-barres.

Webcode
9026

Kommentare

« Plus