Paiement mobile

Apple Pay et Samsung Pay boycottés par Credit Suisse, Postfinance et UBS?

| mise à jour

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête et procédé à des perquisitions contre les banques Credit Suisse, PostFinance et UBS, ainsi que les émetteurs de cartes de crédit Aduno et Swisscard. La Comco les soupçonne de s’être concertés pour boycotter Apple Pay et Samsung Pay au profit de Twint.

(Source: Twint)
(Source: Twint)

Plusieurs instituts financiers se sont-ils accordés pour boycotter Apple et Samsung au profit de Twint? C’est ce que soupçonne la Commission de la concurrence (Comco), qui a ouvert une enquête et procédé à des perquisitions contre les banques Credit Suisse, PostFinance et UBS. Les fournisseurs de cartes de crédit Aduno et Swisscard sont aussi concernés. La Comco va investiguer pour savoir si ces instituts se seraient concertés pour empêcher que leurs cartes de crédit ne soient utilisées avec les systèmes Apple Pay et Samsung Pay.

Pour rappel, la solution actuelle de paiement Twint est le fruit de la fusion entre deux systèmes précédemment concurrents: Twint, créé par Postfinance, et Paymit, développé par SIX avec UBS et la ZKB. La Comco avait validé la fusion à l’automne 2016. La décision de réunir Paymit et Twint avait été prise avec l’objectif d’offrir un système de paiement mobile suisse en mesure de concurrencer Apple Pay, dont l’introduction sur le marché suisse était à l’époque imminente.

Union sacrée apparente dès le lancement de Twint

Aujourd’hui, la plupart des banques suisses permettent de payer via Twint, l’app qui domine ce qui reste encore un marché de niche en Suisse (Twint traite 1,02 million de transactions par mois, sur un total de 1,75 million). Les solutions d’Apple et Samsung ne sont proposées que par certains émetteurs de cartes de crédits, dont Cornercard et Bonus Card. Les principales banques à soutenir la nouvelle version de Twint semblaient dès son lancement avoir formé une union sacrée, en ne prévoyant pas de rendre leurs cartes de crédit compatibles avec Apple Pay. Un front de soutien qui s’est toutefois effrité quand Credit Suisse s’est rallié à Apple Pay via les cartes de crédit de Swisscard, sa filiale à 50%. Les cartes de Swisscard sont aujourd’hui également compatibles avec Samsung Pay, mais l’émetteur est étonnement aussi concerné par l’enquête de la Comco.

Les banques surprises

Réagissant à l’enquête de la Comco, Postfinance se dit convaincu de ne pas avoir enfreint la loi suisse sur les cartels et collabore avec l’autorité de la concurrence afin de faire rapidement toute la lumière sur les faits. Dans son commentaire relayé par plusieurs médias alémaniques, UBS note qu'elle avait déjà tenté de parvenir à un accord avec Apple Pay sur l'utilisation des cartes de crédit UBS en 2016. Credit Suisse assure discuter depuis plusieurs mois avec Apple, Samsung et Google au sujet de l'introduction de leurs applications de paiement.

Twint s’étonne de la démarche, précisant que ses locaux à Zurich ont aussi été perquisitionnés par la Comco bien que la société ne soit pas sous enquête. Twint ajoute en outre avoir de son côté demandé il y a quelque temps à la Comco d'enquêter sur «le comportement discriminatoire d'Apple envers Twint, car Apple empêche l'utilisation correcte de l'application Twint sur les appareils iOS». Une décision de la Comco à ce sujet est attendue prochainement.

Tags
Webcode
DPF8_115800