Conjoncture

Editeurs suisses de logiciels: moins de croissance mais plus d’embauches

| mise à jour

L’industrie suisse du logiciel voit l’avenir de façon mitigée, indique l’étude Swiss Software Industry Survey (SSIS). Si les entreprises du secteur anticipent d’étoffer leurs effectifs, elles voient toutefois leur croissance se tasser.

L’industrie suisse du logiciel est un moteur pour l’emploi mais doit s’attendre à une croissance plutôt modérée, selon la dernière étude Swiss Software Industry Survey (SSIS) réalisée par l’Université de Berne pour l'association faîtière ICTswitzerland.

Tassement de la croissance mais les embauches bondissent

Basée sur une enquête menée auprès d’environ 5'000 entreprises de l’industrie suisse du logiciel, l’étude indique que la rentabilité de ce secteur baisse, alors que la croissance du chiffre d’affaires se tasse.

Pour 2019, les entreprises du logiciel prévoient d’engager massivement et à un rythme croissant. Les effectifs devraient ainsi augmenter de 13,6 % en 2019, un chiffre qui correspond à environ 20’000 emplois supplémentaires pour la période 2018 à 2019. Les domaines qui vont générer le plus d’emplois sont la fourniture de services et de technologies, ainsi que le consulting et le développement de logiciels standards.

Ce signe positif concernant les embauches ne se reflétera toutefois pas sur la marche des affaires. Les entreprises interrogées s’attendent en effet à une baisse de la croissance du chiffre d’affaires à hauteur de 5%, soit un pourcent de moins que pour 2018. Le domaine qui génère les revenus les plus importants est le développement de logiciels clients. Suit la customisation de logiciels standard, puis la maintenance et le support.

Les ventes à l’internationale augmentent

La dernière enquête SSIS indique aussi que le chiffre d’affaires que l’industrie suisse du logiciel réalise à l’étranger augmente de façon significative. Un quart des revenus promèneraient de contrat à l’international en 2017 (+10% par rapport à 2016). Plus de deux tiers de ces exportations sont destinées aux quatre principaux pays voisins de la Suisse, l’Allemagne restant de loin le marché étranger le plus important en termes de revenus, devant l’Italie, l’Autriche et la France. Les auteurs de l’étude ajoutent que sur les marchés internationaux, «les entreprises de logiciels suisses séduisent avant tout par leur fiabilité, leur force d’innovation et leur précision. En ce qui concerne les prix, le marketing et la vente, les entreprises de logiciels suisses doivent encore rattraper leurs concurrents internationaux.»

L’enquête permet en outre de constater que le secteur travaillent toujours davantage avec des prestataires de services externes étrangers, en particulier pour la mise en œuvre et les tests. Les entreprises suisses du logiciel produisent aussi de plus en plus souvent hors du pays. L’outsourcing est le plus fréquent chez les intégrateurs et le moins fréquent chez les concepteurs de logiciels personnalisés. Les effectifs des filiales étrangères des entreprises interrogées devrait augmenter de près de 20%.

Tags
Webcode
DPF8_114028