Paiement mobile

Nouveau patron pour l’app de paiement mobile Twint

| mise à jour

Aux commandes de l’app de paiement mobile suisse Twint depuis sa création en 2014, Thierry Kneissler va passer le témoin à Markus Kilb.

Co-fondateur de Twint, Thierry Kneissler quitte les commandes de l’app de paiement mobile suisse. Il occupait le poste de CEO de cette spin-off de PostFinance depuis sa création en 2014. Thierry Kneissler passera le témoin à Markus Kilb, qui prendra ses nouvelles fonctions au quatrième trimestre 2018. D’ici là, Thierry Kneissler accompagnera le changement de direction. Il poursuivra ensuite une activité de consultant indépendant et fera en outre partie du conseil d’administration.

Markus Kilb dirige depuis 2009, au sein du groupe Unicredit, la banque Unicredit Family Financing Bank en Allemagne. «Il y a développé de nouveaux canaux de distribution et possède une grande expérience de la numérisation dans le domaine des fintech», assure le communiqué de Twint. Markus Kilb travaille depuis 2004 chez Unicredit, où il a d’abord officié comme directeur du marketing. Il avait auparavant travaillé comme responsable cartes de crédit chez Citibank à Düsseldorf, ainsi qu’auprès d’Advance Bank à Munich et de BMW Financial Services.

Thierry Kneissler confie avoir accompagné la phase de start-up de Twint avec beaucoup d’enthousiasme mais estime qu’aujourd’hui, d’autres compétences que les siennes sont nécessaires à la tête de l’entreprise. Il précise dans un message posté sur Linkedin: «L'entreprise et le réseau se sont développés. Les structures, le reporting, l'exploitation et la stabilité deviennent importants. Les nouvelles exigences ne correspondent plus à ce que je fais bien et ce que j'aime faire: concevoir des stratégies, mettre en œuvre des modèles d'affaires, prendre des décisions rapides dans une petite équipe et travailler sur le terrain.»

Sous la direction de Thierry Kneissler, Twint a été lancé puis a fusionné en 2016 avec Paymit, le système rival. L’intégration des deux systèmes avait alors pris du retard à plusieurs reprises, des ajournements notamment dus aux défis techniques liés au nombre croissant de banques souhaitant intégrer l’écosystème, avait confié à la rédaction Thierry Kneissler. Twint est aujourd’hui devenu la principale solution suisse de paiement mobile. L’entreprise compte désormais 60 collaborateurs et 850 000 utilisateurs enregistrés. Récemment, le prestataire de services de paiement et de transaction Worldline, filiale du groupe français Atos, a pris une participation de 20% dans Twint.

Tags
Webcode
DPF8_100164