Something I know, something I have

Une chaussure ou un trousseau de clés en guise d'authentifiant en ligne

| mise à jour

Des chercheurs américains ont conçu un système d’authentification en ligne en deux étapes basé sur la reconnaissance d’objets personnels.

(Source: Jeff Sheldon / Unsplash.com)
(Source: Jeff Sheldon / Unsplash.com)

Utiliser une montre, un tube de rouge à lèvres, une chaussure ou son trousseau de clés à des fins d’authentification en ligne, c’est désormais possible. Jusqu’à présent, les solutions de double authentification reposaient principalement sur un système de mot de passe rattaché à un dispositif mobile. Jugeant ce type de solution trop coûteuse à mettre en place, des chercheurs de l’Université de Floride, soutenus par le groupe financier Bloomberg LP ont développé Pixie, un système destiné aux wearables et aux dispositifs mobiles.

Avec Pixie, plus besoin pour d’utiliser un code envoyé par SMS lors de la connexion à un ebanking ou à un compte de messagerie. La solution repose en effet sur l’appareil photo intégré des smartphones et tablettes. A l’instar des autres systèmes d’authentification en deux étapes, Pixie requiert dans un premier temps un mot de passe saisi par l’utilisateur. Ce dernier prend ensuite une photo de l’objet secret, choisi et introduit au préalable dans le système. Pixie analyse l’image et détermine ensuite si elle ouvre l’accès ou non à l’utilisateur. Les chercheurs mettent en avant le côté pratique et peu coûteux de leur solution. Reste à se rappeler quelle paire de chaussures porter pour effectuer ses paiements en ligne.

Webcode
DPF8_65387