Développement du cloud

Gartner prédit que chacun aura son cloud personnel

| mise à jour
par yvesb

Une étude de Gartner prédit que d’ici 2014 le cloud personnel aura supplanté l’ordinateur comme hub des données digitales des utilisateurs.

Intitulée «Competitive Landscape: Consumer Personal Cloud», cette étude décrit un réel changement de paradigme en cours dans les attitudes des utilisateurs en matière de stockage et de synchronisation de données, suite aux développement récents des services et apps.
Alors que le cloud sert des fonctions aussi variées que les affaires, l’administration publique, ou les loisirs, l’étude relève qu’aucune entreprise ne peut à l’heure actuelle prétendre dominer l’ensemble de ces services. Ainsi si les grands fournisseurs comme Microsoft, Apple, Amazon and Google font des efforts considérables pour se positionner, beaucoup de plus petits fournisseurs misent sur des offres «verticales», en offrant des services de stockage et de streaming accessibles depuis certaines plateformes et appareils particuliers.

Mobilité, plateforme indépendante, et synchronisation

L’étude distingue trois aspects autour desquels les fournisseurs devraient se profiler à l’avenir: la mobilité, l’indépendance des plateformes et la synchronisation. Ainsi l’indépendance des plateformes implique que le choix du consommateur ne sera plus déterminé en fonction du système d’exploitation ou des apps d’un appareil, mais bien plutôt du type de services cloud accessibles. Quant à la synchronisation de données stockées localement vers les fonctions du cloud, celle-ci devra être fluide, et impliquera des fonctions de contrôle d’identité du consommateur, ainsi qu’une capture permanente de ses états d’utilisation, avec la possibilité d’activer ou de désactiver chacune de ces fonctions. 

Selon Michael Gartenberg, directeur de recherche chez Gartner, «il règne encore une certaine confusion sur la nature du cloud personnel parmi les consommateurs. Le fait que beaucoup de vendeurs continuent à assimiler les services du cloud avec le stockage en ligne exclusivement et négligent ses autres aspects et potentiels n’arrange pas les choses. A l’avenir, les consommateurs vont définir eux-mêmes leur propre ensemble de services cloud».

Kommentare

« Plus