Cloud computing

Etude: l’impact du cloud sur le secteur informatique romand

| mise à jour
par yvesb

Une étude conduite par ICTjournal et le cluster Alp ICT auprès du secteur informatique romand montre que le cloud recèle de grandes opportunités, mais aussi des dangers pour la branche.

Le secteur informatique romand étant en très grande partie composé de prestataires de services professionnels, le magazine ICTjournal et le cluster Alp ICT ont réalisé une étude pour évaluer l’impact du cloud sur la branche. Les résultats de l’enquête menée au printemps 2012 auprès d'entreprises IT établies dans la région montrent qu’elles ont adapté leur offre de services à la nouvelle demande générée par le cloud et qu’elles y voient une opportunité pour leurs affaires:

  • 74% des fournisseurs IT romands considèrent que le cloud va augmenter le besoin d’accompagnement de leur clientèle
  • 86% des fournisseurs IT romands proposent des services dans le domaine du cloud
  • Les services les plus proposés sont le conseil et l’accompagnement vers le cloud (65%)
  • 62% des fournisseurs IT romands pensent que le cloud va provoquer une augmentation de leurs effectifs et 74% qu’il va provoquer une réduction des effectifs dans les départements IT de leurs clients
  • 96% considèrent que le cloud est une opportunité à court terme pour leur entreprise et 91% à long terme.

Dangers sous-estimés

Pour de nombreux analystes de la branche (IDC, Gartner), le cloud computing recèle toutefois des dangers pour les prestataires de services professionnels. Après une hausse de la demande en services dans les premières années, le cloud devrait ensuite permettre aux entreprises de se passer en partie de services d’accompagnement. D’autre part, le cloud menace de cannibaliser d’autres services, à l’instar de l’outsourcing. Au final, l’essor du cloud computing risque de profiter aux plus grands acteurs (équipementiers, éditeurs de logiciels, opérateurs) à même de proposer leurs propres solutions cloud, au détriment de plus petites sociétés focalisées sur les services d’intégration qui constituent l’essentiel du paysage informatique romand. Même si une écrasante majorité des entreprises sondées dans notre enquête considèrent que le cloud est une opportunité, elles sont en partie conscientes de ces dangers:

  • 56% des fournisseurs IT romands estiment que le cloud va réduire les dépenses IT des entreprises
  • 69% pensent que le cloud va changer la répartition des revenus entre les acteurs de la branche informatique
  • 55% jugent que le cloud va les contraindre à modifier leur modèle d’affaires.

Kommentare

« Plus