Emploi

La Suisse offre toujours plus de jobs aux professionnels de l’informatique

| mise à jour

La tendance perdure. Informatique et arc lémanique demeurent les locomotives de l’emploi en Suisse. La dernière édition du Swiss Job Market Index le confirme.

(Source: Photo by rawpixel on Unsplash)
(Source: Photo by rawpixel on Unsplash)

Les entreprises suisses publient toujours plus de postes à pourvoir révèle le dernier Swiss Job Market Index réalisé par Adecco pour l’Université de Zurich. Et si quasiment toutes les professions bénéficient de cet élan, les métiers de l’informatique sortent particulièrement du lot avec une progression de 17% du nombre de jobs en recherche du bon candidat par rapport à l’année dernière. Seuls les hauts managers (directeurs, chefs de service, chefs de projet ou spécialistes de l’organisation) sont plus demandés (+23%). «Les processus métier tout comme les processus de production sont optimisés en permanence, poussés par la numérisation et l’automatisation. Pour mettre en œuvre ces optimisations, les entreprises embauchent en outre des cadres supérieurs dans le domaine du management et de l’organisation ainsi que des informaticiens », commente Nicole Burth, CEO du Groupe Adecco Suisse.

Et c’est l’arc Lémanique qui s’en sort le mieux. Toutes professions confondues, les mises au concours de poste lors du dernier trimestre y ont augmenté de 18% par rapport à l’an passé.

Une croissance dont le moteur est la demande en personnel dans les secteurs de l’industrie et du bâtiment (+29%). La région du lac affiche ainsi la plus large progression devant l’Espace Mittelland (+14% au global, +30% dans l’industrie et le bâtiment) et la Suisse orientale (+14%), région très en demande de professionnels de la technique et de l’informatique (+21% par rapport à l’année dernière).

Attractivité pour les talents étrangers

A une échelle plus macro, le Global Talent Competitiveness index publié en amont du WEF par l’Insead, Adecco et Tata Communications vient consolider cette bonne santé du marché de l’emploi en Suisse. En effet, pour la sixième année consécutive, la Confédération se place en tête des pays les plus à même d’attirer et de fidéliser les talents, devant Singapour et les Etats-Unis. L’enquête réalisée dans 125 pays comparent aussi l’attractivité de 114 villes autour du monde. Première l’année dernière, Zurich est cette année cinquième, dépassée par Washington DC, Copenhague, Oslo et Vienne.

Webcode
DPF8_122977