Stratégie

Novartis veut accélérer son innovation avec des start-up digitales

| mise à jour

Pour donner un coup d’accélérateur à sa stratégie d’innovation, Novartis a noué un partenariat avec la prestigieuse Université d’Oxford. Le groupe pharmaceutique bâlois mise aussi à fond sur des collaborations avec les jeunes entrepreneurs de la health tech.

La tour Novartis à Bâle. (Source: Novartis)
La tour Novartis à Bâle. (Source: Novartis)

Novartis mise toujours plus sur les données et les collaborations pour faire progresser la conception de médicaments. Le géant suisse de la pharma vient ainsi de nouer un partenariat avec le Big Data Institute (BDI) de l’Université d’Oxford. Prévue pour une durée de cinq ans, la collaboration verra les chercheurs de la prestigieuse institution britannique puiser dans des technologies de machine learning pour analyser les données anonymisées provenant des essais cliniques de Novartis, ainsi que d'environ 5 millions de patients au Royaume-Uni.

Ce partenariat s’inscrit dans l’ambitieuse stratégie d’innovation de Novartis, laquelle se dessine clairement depuis l’accession du Chief Digital Officer, Bertrand Bodson, au sein du Comité de direction du groupe bâlois. Depuis, Novartis a par exemple lancé une application de collecte de données ophtalmologiques pour faire progresser la recherche dans ce domaine.

Le CEO de Novartis adoube l’open innovation

Dans un post publié sur Linkedin, le CEO de Novartis Vas Narasimhan explique comment il compte sur la collaboration avec les start-up de la health tech pour donner un coup d’accélérateur à la révolution numérique dans le domaine de la santé. «Oui, l'adoption de technologies dans la découverte et le développement de médicaments comporte de nombreux défis complexes. Mais cela ne devrait pas nous dissuader de poursuivre des idées audacieuses. La croissance exponentielle de la science des données et des technologies numériques nous aide à percer les mystères de la biologie humaine comme jamais auparavant», estime Vas Narasimhan. Pour faire progresser la médecine, le CEO de Novartis se dit constamment inspiré par les idées et l’agilité de jeunes entrepreneurs passionnés se situant à l'avant-garde en matière de santé connectée et basée sur les données.

Pour trouver les meilleurs moyens d'utiliser les technologies health tech à grande échelle, Novartis a inauguré l’an passé le Novartis Biome, un laboratoire d'innovation numérique qui met notamment en place une série de défis, la HealthX World Series, sous la forme de hackathons, de challenges virtuels ou encore de compétitions de pitchs. Avec des résultats prometteurs: l’unité Respiratory Development du géant de la pharma étudie actuellement la possibilité d'un partenariat avec Multisensor Diagnostics, jeune pousse lauréate du second HealthX World Series, pour développer un proof-of-concept.

Financements ciblés

En parallèle à ses initiatives d’open-innovation, Novartis investit aussi financièrement dans des start-up à un stade précoce. C’est par exemple le cas avec Aktana, qui fournit des renseignements utiles en puisant dans l’intelligence artificielle afin d’aider les entreprises à fournir des informations aux médecins en fonction de leurs besoins. Novartis a également investi dans l’organisation StartUp Health, qui travaille avec des entrepreneurs en vue de résoudre dix des principaux problèmes de santé dans le monde, dont élargir l’accès aux soins à un plus grand nombre de personnes, trouver des remèdes contre le cancer et d'autres maladies, mais aussi réduire les coûts des développements thérapeutiques. De louables intentions qui font écho à celles du partenariat entre la chaîne de pharmacies Walgreens et Microsoft, qui a entre autres pour but de collaborer avec les laboratoires pharmaceutiques pour créer des solutions en mesure d’améliorer à moindre coût les essais cliniques.

Tags
Webcode
DPF8_122613