Perspectives 2019

Les prestataires IT romands anticipent une forte croissance de leurs revenus

| mise à jour

Trois quarts des fournisseurs IT présents en Suisse romande anticipent une progression de leurs revenus et de leur personnel en 2019. Le marché informatique suisse devrait être porté par les logiciels et le cloud, selon un rapport de Forrester.

(Source: andresr / iStock.com)
(Source: andresr / iStock.com)

Le moral des fournisseurs IT présents en Suisse romande est au beau fixe. 39% des sociétés sondées par ICTjournal s’attendent à une augmentation prononcée de leurs revenus en 2019. Et seuls quatre petits prestataires estiment que leur chiffre d’affaires accusera un léger recul. Au total, 83% des sociétés anticipent une évolution positive de leur activité pour 2019, contre 79% l’an dernier et 68% en 2016. Ces prévisions positives s’expliquent par une forte demande en services de conseil et d’intégration, proposés par l’écrasante majorité des prestataires IT de Suisse romande.

Et qui dit services, dit collaborateurs. C’est donc sans surprise que la croissance prévue des affaires se reflète dans les prévisions d’embauche. Ainsi, plus de trois quarts des sociétés IT comptent augmenter leurs effectifs en 2019, et même 31% de manière prononcée (plus de 10%). Ces prévisions expliquent aussi les défis les plus importants énoncés par les entreprises IT en Suisse romande: trouver des experts ou alors répondre à la demande avec des ressources limitées.

Marché IT suisse en légère hausse

Reste que les prestataires s’attendant à une forte augmentation de leurs revenus vont devoir gagner des parts de marché sur leurs concurrents. Car les dépenses IT des organisations suisses ne devraient progresser que de 1,6% en 2019, soit deux fois moins qu’en 2018, selon le cabinet Forrester. Un pronostic qui semble toutefois exagérément bas si on le compare par exemple aux prévisions du KOF sur les investissements en biens d’équipement (+3,4% en 2019) ou sur le PIB (+1,7%).

Logiciels, services et cloud

Les analystes de Forrester estiment que le segment des logiciels sera le plus dynamique sur le marché suisse en 2019. Les ventes de hardware devraient en revanche progresser au ralenti et même accuser un déclin dans le cas des équipements télécoms.

Les dépenses IT des entreprises suisses devraient par ailleurs s’équilibrer entre les investissements dans des technologies frontales orientées croissance et compétitivité – business technologies, dans la terminologie de Forrester – et les investissements dans les technologies de fonctionnement orientées productivité (back-office technologies).

Au niveau européen, le rapport de Forester anticipe que les entreprises recourront davantage au cloud, tant pour gagner en productivité que pour profiter des innovations technologiques. Les options de cloud domestiques devraient notamment attirer davantage d’entreprises sous l’effet du RGPD, qu’ils soient le fait de fournisseurs locaux ou des géants du web, comme Azure et AWS.

Tags
Webcode
DPF8_119837