Cryptofinance

Il faudra débourser 10 millions pour participer à la blockchain de Facebook

| mise à jour

Facebook aimerait confier le contrôle de son système de paiement à une fondation, constituée d’entreprises prêtes à débourser 10 millions de dollars pour avoir accès à un nœud de la blockchain privée sous-jacente.

(Source: Pixabay)
(Source: Pixabay)

On en sait un peu plus sur la cryptomonnaie que concocte Facebook. Notamment sur ses spécificités techniques et la façon dont elle sera gouvernée. Sur ce second point, la firme de Mark Zuckerberg a visiblement conscience que les récents scandales autour de sa gestion des données privées pourraient freiner l’adoption de son système de paiement, lequel est selon toute vraisemblance associé à la firme Libra Networks, filiale créée il y a peu à Genève par Facebook.

Des investigations du média spécialisé The Information indiquent que le réseau social aurait l'intention de céder la gouvernance de sa cryptomonnaie à des investisseurs externes regroupés au sein d’une fondation créée pour l’occasion. Une mesure destinée à gagner la confiance des utilisateurs mais aussi à rassurer les régulateurs financiers, à l’heure où Facebook est dans le viseur des autorités antitrust aux USA. L’idée serait de faire tourner son système sur une blockchain non pas publique mais privée. En effet, toujours selon The Information, la firme de Mark Zuckerberg projette de mettre en place un réseau blockchain constitué de 100 nœuds dont chacun serait exploitable par une entreprise externe prête à débourser 10 millions de dollars pour y avoir accès. Comme avec une blockchain classique, chaque noeud représente ici des ressources matérielles et logicielles où sont validées les transactions en cryptomonnaie. La blockchain de Facebook n’aurait donc pas grand chose à voir avec les protocoles publics à la base des principales cryptomonnaies (dont Bitcoin et Ethereum), basées sur des registres décentralisés organisés en réseau et dont les nœuds sont accessibles librement.

Tags
Webcode
DPF8_141580