Investissements

Pourquoi la Mobilière va dépenser 250 millions de plus pour sa numérisation

| mise à jour

La Mobilière va engager 150 informaticiens d’ici fin 2019 et investir 50 millions de francs par an ces cinq prochaines années pour booster sa numérisation. Une part importante de ce budget supplémentaire servira à poursuivre le remplacement de logiciels parfois vieux de 20 ans.

(Source: La Mobilière Suisse Société d'assurances SA)
(Source: La Mobilière Suisse Société d'assurances SA)

La Mobilière avait déjà annoncé la couleur en présentant ses résultats du premier semestre 2018. Voilà qui se précise à l’occasion de la publication de ses résultats annuels. L’assureur compte investir 250 millions de francs afin d’accélérer sa numérisation. Et ce, en sus du budget ordinaire de son portefeuille de projets. Pour soutenir cette transformation, 150 postes à plein temps seront créés d’ici fin 2019 pour des développeurs de logiciels et des analystes d’affaires et de données.

Des logiciels vieux de 20 ans

Avec ces investissements de 50 millions de francs par an sur cinq ans, la Mobilière entend mettre l’accent sur la poursuite du renouvellement par étapes de ses systèmes informatiques. «Dans certains cas, nous remplaçons des logiciels vieux de 20 ans par nos nouveaux développements. C'est le plus gros morceau. Si nous n'augmentons pas le budget, il nous faudrait dix ans pour moderniser l’environnement informatique», confie le CEO Markus Hongler dans un entretien à la Luzerner Zeitung. Objectif: gagner en agilité afin d'être en mesure d'adapter plus rapidement ses produits aux conditions du marché et de mieux répondre aux besoins des clients.

L’atout Bexio

Pour proposer de nouveaux produits, la Mobilière mise notamment sur la start-up Bexio, acquise l’été passé pour un montant non divulgué. «Grâce à cette acquisition, la Mobilière dispose d’un nouveau savoir-faire en matière de numérisation et peut développer des synergies avec des domaines proches de l’assurance. Elle est en outre à même, dans le segment des PME, de rendre ses produits accessibles à de nouveaux clients potentiels et de proposer des services supplémentaires aux clients existants», précise l’assureur dans son rapport annuel.

Tags
Webcode
DPF8_134692