OS mobile

Google lance Android Q et met l’accent sur la privacy

| mise à jour

Le nouvel OS mobile de Google est disponible en version bêta. Il surfe sur deux tendances du moment: privacy et écrans pliables.

Suivant son système alphabétique, Google lance Android Q pour succéder à Android P (ou Pie). Le système d’exploitation mobile qui équipe la plupart des smartphones hormis les iPhone, apporte des nouvelles fonctionnalités tant pour les utilisateurs que pour les développeurs d’applications.

Privacy plus granulaire

Répondant aux inquiétudes actuelles, Android améliore ses fonctionnalités de privacy. Comme c’est déjà le cas dans iOS, les utilisateurs pourront autoriser qu’une app n’accède à la localisation que lors que l’app est active. Avant c’était tout le temps ou jamais. Idem pour l’accès des apps aux fichiers multimédia stockés dans l’appareil. Pour permettre le téléchargement de fichiers depuis leur app, les développeurs seront contraints de passer par la fonction système Téléchargement.

Ecrans pliables

Côté interface, Android Q prend en charge les écrans pliables, dont de nombreux modèles ont été dévoilés lors du Mobile World Congress. Les développeurs auront davantage d’options pour contrôler l’apparence de leur app sur ces écrans pliés ou ouverts, y compris en multitâche. L’émulateur Android permet désormais de tester ce nouveau mode.

Partage et paramètres depuis l’app

Google a également étendu et accéléré la fonctionnalité de partage à disposition des développeurs. Via une API dédiée ils pourront définir les apps de partage disponibles avec éventuellement un fichier joint. Il leur sera également possible de proposer l’accès à certains paramètres directement depuis leur app.

Tags
Webcode
DPF8_130489