Télécom

Sunrise en discussions avancées pour racheter UPC pour 6,3 milliards (update)

| mise à jour

Sunrise fait savoir être désormais en phase de discussions avancées au sujet d’une éventuelle acquisition d'UPC Suisse, et ce, pour une valeur estimée à 6,3 milliards de francs (update: le rachat a été annoncé).

(Source: UPC)
(Source: UPC)

Mise à jour du 28.02: C’est fait, Sunrise a bel et bien racheté UPC Suisse pour 6,3 milliards de francs.

Mise à jour du 27.02: Sunrise coupe court aux spéculations sur le possible rachat d’UPC Suisse. Le second opérateur du pays communique désormais rapidement sur l’évolution des pourparlers en cours avec Liberty Global, maison-mère d’UPC Suisse. Sunrise vient ainsi de faire savoir que les discussions sont aujourd’hui en phase avancées au sujet d’une éventuelle acquisition d'UPC Suisse, et ce, pour une valeur estimée à 6,3 milliards de francs. L’opérateur tient une nouvelle fois à préciser qu’aucune décision finale n'a encore été prise, avant de tenter d’apaiser ses actionnaires en soulignant: «Dans l'éventualité d'une transaction, Sunrise s'engage à maintenir une structure de capital prudente et à maintenir sa politique de dividendes progressive.»

Mise à jour du 06.02: Réagissant aux spéculations des médias et du marché, Sunrise a communiqué être en pourparlers avec Liberty Global concernant une éventuelle acquisition d'UPC Suisse. L’opérateur ajoute qu’une acquisition se produira uniquement si elle est stratégiquement pertinente et en mesure d’apporter de la valeur aux actionnaires.

News du 05.02:

Sunrise va-t-il s’emparer d’UPC? Voilà qui se précise. Freenet, actionnaire principal de Sunrise, a en effet indiqué à Reuters que des discussions sont bel et bien en cours. Freenet confirme ainsi les informations du Financial Times, selon qui la multinationale Liberty Global a l’intention de céder sa filiale UPC Suisse.

Un éventuel rachat d’UPC Suisse par Sunrise serait une demi-surprise compte tenu des précédentes informations allant dans le sens d’une opération inverse. En septembre dernier, c’est en effet le CEO de Liberty Global, la maison mère d’UPC, qui faisait part de son intérêt pour Sunrise, en évoquant qu’une fusion était envisageable.

Pour rappel, une reprise éventuelle d'UPC Suisse par opérateur helvétique concurrent a déjà nourri d’insistantes rumeurs. Fin 2017, Sunrise mais aussi Salt auraient déjà entamé des pourparlers. Selon plusieurs observateurs, en rachetant UPC Suisse, Sunrise pourrait ne plus avoir à dépendre du réseau de Swisscom pour ses services de téléphonie fixe et internet haut débit. De son côté, UPC Suisse dépend aujourd’hui de Swisscom pour ses offres de téléphonie mobile.

Vendre UPC Suisse s’inscrirait en outre dans une suite logique pour Liberty Global qui, endettée, a déjà cédé le câblo-opérateur autrichien UPC Austria à T-Mobile Austria.

Tags
Webcode
DPF8_124458