Transformation numérique

Alibaba met son infrastructure et son savoir-faire à la disposition des entreprises

| mise à jour

Le géant chinois du numérique a annoncé le lancement du programme A100 ainsi que la création du «Alibaba Operating System». L’idée: mettre son infrastructure et son intelligence à la disposition des entreprises qui souhaiteraient bénéficier de ses capacités de marketing, de ventes, de logistique… et bien d’autres.

Daniel Zhang, PDG d'Alibaba (Source: CLOSE_SHOOT)
Daniel Zhang, PDG d'Alibaba (Source: CLOSE_SHOOT)

Non, ce n’est pas un nouvel Airbus. C’est le programme de partenariat que vient de lancer le géant chinois Alibaba pour accélérer la transformation numérique des entreprises. Baptisé A100, il s’appuiera sur le «Alibaba Operating System» révélé ce 11 janvier au cours de la première «Alibaba ONE Business Conference.» Cet «operating system» recouvre en réalité la gigantesque infrastructure informatique et l’extraordinaire capacité de calcul qu’a construites Alibaba au fur et à mesure de sa croissance pour couvrir désormais des activités qui vont du retail à la logistique en passant par le cloud computing, le commerce électronique, le marketing en ligne ou encore le divertissement digital.

Un update de New Retail

C’est cette force de frappe que l’entreprise créée par Jack Ma il y a 20 ans veut désormais vendre à des tiers via le programme A100 et à travers l’interface baptisée New Retail. New Retail était originellement un programme lancé par Alibaba pour tirer le meilleur de deux mondes en les connectant: le commerce en ligne et l’expérience en magasin (voir vidéo ci-dessous). Devant le succès de ce programme (1’200 marques et plus de 200’000 magasins conquis selon le chinois), Alibaba élargit donc avec A100 son offre de partenariat en proposant «aux entreprises de toutes tailles [...] de choisir parmi une gamme exhaustive de services pour améliorer leurs opérations commerciales», explique la compagnie dans un communiqué. Il s’agit de servir les marques et les entreprises dans 11 domaines différents: branding, développement de produits, ventes, marketing, gestion des canaux, services à la clientèle, finances, logistique et chaîne d'approvisionnement, structure organisationnelle et gestion de l'information de la communication a détaillé Daniel Zhang, PDG du Groupe Alibaba.

Nestlé aux premières loges

«Les synergies générées par notre écosystème créent de nouveaux canaux de vente et de distribution et catalysent l'innovation de produits pour saisir les opportunités d'amélioration du style de vie dans toute la Chine. Nous sommes impatients d'ajouter de nombreuses autres entreprises chinoises et mondiales au programme de partenariat stratégique A100 dans un proche avenir», a lancé M. Zhang, depuis la scène de la conférence qu’il tenait ce 11 janvier, à Hangzhou. Le leader mondial de l’agroalimentaire Nestlé s’est d’ailleurs engouffré dans les services proposés par le géant local pour mieux s’imposer sur le marché chinois en utilisant par exemple sa plateforme de retail-management Ling Shou Tong et ses recommandations basées sur l’analyse des ventes. En 2018, Nestlé a également signé un partenariat stratégique avec Cainiao, la branche logistique du Groupe Alibaba, pour comprendre les consommateurs, gérer ses stocks et mieux honorer ses commandes en ligne tout en optimisant le transport de marchandise.

Webcode
DPF8_121312