Deux en un

Le premier smartphone pliable est chinois

| mise à jour

Le premier smartphone pliable du marché n’est signé ni Samsung, ni Huawei, ni Apple. C’est au fabricant chinois Royole que l’on doit le FlexPai, un appareil mobile dont l’écran se plie en deux.

Replié, le FlexPai se mue en smartphone à affichages multiples. (Source: Royole)
Replié, le FlexPai se mue en smartphone à affichages multiples. (Source: Royole)

Apple, Samsung et Huawei se sont fait griller la politesse dans la course au premier smartphone à écran pliable à sortir sur le marché. Peu connu, le fabricant chinois Royole vient en effet de dévoiler le FlexPai, un appareil mobile doté d’un écran AMOLED de 7,8 pouces qui peut se plier en deux. Déplié, l’appareil est donc plus grand que l'iPhoneXS Max et a la dimension d’une petite tablette. Lorsqu’il est replié, il se mue en smartphone à affichages multiples, l’écran se présentant à l’extérieur. A l’avant, un écran principal de 1440 x 810 pixels et à l’arrière un écran secondaire 1440 x 720 pixels. Une troisième petite zone, constituée par la partie pliée, permet d'afficher des messages et notifications. Les écrans doubles peuvent soit interagir entre eux ou s’utiliser indépendamment, explique Royole dans son communiqué.

Quel est l’intérêt du design particulier du FlexPai de Royole? Pour son CEO Bill Liu, ce smartphone pliable offre aux utilisateurs une expérience différente qui «résout parfaitement le compromis entre l'expérience du grand écran haute définition et la portabilité.» Equipé de deux caméras de 16 et 20 Mpx et d’un port USB Type-C, le FlexPai tourne sur un fork d’Android (Water OS 1.0) et embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 845.

Il est possible de précommander le FlexPai sir le site du fabricant, à partir de 1'388 euros (pour le modèle à 128 Go de stockage).

Tags
Webcode
DPF8_114336