Marchés des capitaux

Swissquote, Temenos et Lenz & Staehelin forment une association autour de la blockchain

| mise à jour

Créée par Swissquote, Temenos et l’étude d’avocats Lenz & Staehelin en collaboration avec l’EPFL, la Capital Markets and Technology Association veut créer outils et standards ouverts pour l'utilisation de la blockchain dans les marchés des capitaux.

(Source: Unsplash)
(Source: Unsplash)

La banque en ligne Swissquote, l’éditeur de logiciels bancaire Temenos et l’étude d'avocats Lenz & Staehelin ont créé une association pour définir des standards d'utilisation de la blockchain dans les marchés financiers. La Capital Markets and Technology Association (CMTA) a plus précisément l’objectif de définir des standards ouverts, soutenus par l'industrie, pour faciliter le recours à la blockchain en vue d'obtenir du capital et de lever des fonds de façon sûre et efficace. «La CMTA veut faciliter le financement des entreprises et ainsi favoriser la création de valeur pour toute l'économie», indique Jacques Iffland, président de la CMTA et associé de Lenz & Staehelin.

Les standards et outils qu’entend élaborer la CMTA cibleront aussi bien les sociétés établies que les start-up. «La combinaison du cadre réglementaire suisse et l'émergence de nouvelles technologies peut simplifier la manière dont les sociétés placent leurs titres et lèvent des capitaux, ainsi que la manière dont les investisseurs peuvent acquérir et négocier ces actifs», explique Marc Bürki, CEO de Swissquote.

Association non gouvernementale à but non lucratif basée à Genève, la CMTA peut compter sur un conseil consultatif d'experts. Le concept de la CMTA a été analysé et affiné dans le cadre du Centre pour la Confiance Numérique (Center for Digital Trust) de l'EPFL.

Webcode
DPF8_96640