Industrie 4.0

Après le food truck, Nokia propose le factory truck

| mise à jour

Industrie 4.0, cloud, robotique… les manières de fabriquer des produits manufacturés va changer. C’est en tout cas la conviction de Nokia qui a présenté une usine déplaçable à loisir, logée dans un container.

(Source: Nokia)
(Source: Nokia)

Un container déplaçable capable de fabriquer les produits électronique là où le client les attend, telle est la vision de l’usine du futur dévoilée par Nokia ce 23 février. Le Finlandais a fédérer autour de lui 11 industriels pour travailler sur ce concept de «factory in a box». Depuis l’été 2017, chacun a apporté son expertise (DHL sur le transport, MTEK Consulting pour la robotique, Fuji pour la fixation des composants électroniques…) pour offrir son premier occupant au nouvel espace d’open innovation ouvert par Nokia à Munich en novembre dernier: un container, doté d’un robot d’assemblage collaboratif, qui fut déplacé pour aller fabriquer ailleurs (l’histoire ne dit pas où) des petites voitures Lego.

Cet essai concluant a poussé les 12 partenaires à aller plus loin le 9 février dernier avec la production dans cette usine mobile d’une carte de circuit imprimé et sa validation (tests fonctionnels), rapporte Nokia. L’objectif pour ces industriels est maintenant de convaincre les professionnels qui visiteront la foire de Hanovre en avril prochain de la pertinence de leur concept.

Avec cette ligne de fabrication «dans une boite” Nokia parie que l’industrie 4.0 sera synonyme de bouleversements majeurs dans les manières de produire. Le finlandais semble convaincu que les exigences locales de produits «Made in…» et l’agilité requise dans l’innovation et le prototypage pour réduire au maximum les temps de mise sur le marché créeront la demande pour le nouveau modèle d'affaires qu’il propose avec ces containers. L’ex leader mondial des téléphones portables évoque aussi la possibilité offerte à ses (éventuels) futurs clients de continuer à produire si leur usine est touchée par une catastrophe naturelle.

Difficile toutefois d’imaginer faire entrer Foxconn dans un camion. Même si selon Grant Marshall, chef du réseau d'approvisionnement et de l'ingénierie chez Nokia «ces installations peuvent être aussi grandes que nécessaires, il suffit d’ajouter des containers supplémentaires.»

Webcode
DPF8_81957