Joint-venture

L’éditeur genevois ID Quantique s’attaque au marché chinois

| mise à jour

Spécialisé dans le chiffrement quantique, la firme genevoise ID Quantique crée une joint-venture avec China Quantum Technologies.

(Source: stock.xchng)
(Source: stock.xchng)

ID Quantique (IDQ) crée une joint-venture en Chine. Fondé en 2001, l’éditeur genevois spécialisé dans les technologies de sécurité par chiffrement quantique s’associe à China Quantum Technologies (QTEC). L’opération ouvre le marché chinois aux solutions Quantum Random Number Generators (QRNG) d'IDQ, ainsi qu’à la plateforme Quantum Key Distribution (QKD). Ces solutions garantissent la création de clés de chiffrement véritablement aléatoires et de jetons numériques uniques pour des opérations cryptographiques ultra sécurisées, explique la firme. La cryptographie quantique permet aux entreprises de protéger leurs données pour ne pas être vulnérable aux attaques des ordinateurs quantiques à l'avenir.

ID Quantique précise que ses technologies vont être adaptées au marché chinois. La joint-venture va spécialement se focaliser sur la fourniture de systèmes QKD pour le développement en Chine d’un axe principal (backbone) de réseau de communication quantique. QTEC étant l’une des principales sociétés investies dans la construction de ce type de réseau en Chine.

Webcode
DPF8_19315