Open data

300 téraoctets de données du CERN à portée de clic

| mise à jour

Le portail de données ouvertes du CERN s’est agrémenté de 300 téraoctets de données provenant des recherches menées au LHC (grand collisionneur de hadrons).

(Quelle: Open Data Portal/CMS)
(Quelle: Open Data Portal/CMS)

Lancé en automne 2014, le portail de données ouvertes («Open Data Portal») du CERN vient de rendre disponible une gigantesque quantité de données supplémentaires, produites par les expériences menées au LHC (le grand collisionneur de hadrons). Il s’agit de pas moins de 300 téraoctets (To) de données collectées en 2011 au cours de l’expérience Compact Muon Solenoid (en français: solénoïde compact à muons). En plus de 100 To de données brutes, le CERN livre dans ce cadre également des données déjà affinées en vue d’être analysées et traitées, par exemple par des logiciels de visualisation.

Au vu de la complexité du champ de recherche lié à ces données, la question de l’utilité d'en livrer une telle quantité au public peut légitimement venir à l’esprit. Mais dans son annonce, le CERN voit comme cible privilégiée les étudiants du secondaire et universitaires. Le centre de recherche souhaite ainsi contribuer à susciter des vocations et former les experts de demain en physique des particules. A noter que les outils d’analyse utilisés par les scientifiques pour traiter leurs données sont aussi téléchargeables librement, de même que des codes faisant office d’exemples.

Webcode
7824

Kommentare

« Plus