Sécurité de bout en bout

WhatsApp chiffre ses messages avec Open Whisper Systems

| mise à jour
par helenel

L'application de messagerie mobile WhatsApp chiffre ses messages avec la solution d'Open Whisper Systems, un protocole open source derrière lequel se trouve notamment Frédéric Jacobs, étudiant de l'EPFL.

(Quelle: flickr.com/photos/samazgor / CC BY 2.0)
(Quelle: flickr.com/photos/samazgor / CC BY 2.0)

Open Whisper Systems a fait savoir sur son blog que WhatsApp  avait choisi de faire appel à ses services pour chiffrer ses messages de bout-en-bout. Open Whisper Systems est une communauté open source derrière laquelle se trouve notamment  Frédéric Jacobs, étudiant de l'EPFL  et vice-président de l’association de hacker de l’école polytechnique lausannoise, qui avait repéré un système anti-mouchard dans iOS 8. Open Whisper Systems a développé un protocole de chiffrement appelé TextSecure.

C'est ce protocole qui a été intégré à l'application WhatsApp tournant sous Android, récemment mise à jour. Pour l'heure, seuls les messages sont chiffrés. Les conversations en groupe et les messages multimédia ne sont pas encore supportés par ce système. Cette fonction devrait être étendue prochainement. Open Whisper Systems estime que des milliards de messages chiffrés sont d'ores-et-déjà échangés chaque jour. Progressivement, ce protocole sera également déployé à tous systèmes d'exploitation supportés par les applications WhatsApp existantes.

Open Whisper Systems rappelle dans son communiqué qu'elle continue à développer son application TextSecure et que sa feuille de route pour ses propres produits reste inchangée: «Nous avons travaillé avec WhatsApp pendant le semestre écoulé et nous avons appris beaucoup à travers le processus de déploiement du protocole TextSecure à l'échelle de centaines de millions d'utilisateurs.» Elle mettra à profit cette expérience pour continuer à développer sa solution. 

Kommentare

« Plus