Contrôle automatique

L’e-vignette arrive en Suisse en 2019

| mise à jour

Dans une interview, Doris Leuthard, ministre des transports, dévoile les détails d’une vignette électronique qui pourrait introduire différentes tarifications d’ici six ans.

En pleine campagne sur la vignette à 100 francs, la ministre des transports Doris Leuthard s’est longuement expliquée sur la stratégie à long terme du Conseil fédéral, dans une interview accordée à l’«Aargauer Zeitung». «La Direction générale des douanes planifie pour 2019, un changement de système.» La ministre se base sur des expériences à l’étranger, où un système de vignette électronique est en vigueur.

Le système suisse pourrait enregistrer différents tarifs. «A moyen terme, la mobilité va devenir plus chère, mais les prix doivent rester socialement supportables», explique Doris Leuthard. Il est notamment question de coupler la vignette avec la plaque d’immatriculation, réglant du même coup le problème des gens qui utilisaient le même jeu de plaques pour deux véhicules.

Une telle proposition de la socialiste Edith Graf-Litscher avait connu un écueil au Conseil national, l’an dernier. Le Parlement craignait qu’elle n'introduise un système de péage routier.

Kommentare

« Plus