Temps, coûts et manque d'expertise

Le cloud au service de la business intelligence

| mise à jour

Selon Gartner, les entreprises vont recourir au cloud en matière de BI pour des raisons de temps, de coûts et d’expertise.

(Quelle: stock.xchng)
(Quelle: stock.xchng)

Selon un sondage effectué par Gartner auprès de 1364 responsables IT, un tiers d’entre eux emploient ou prévoient d’employer dans l’année des offres cloud/SaaS pour augmenter leurs capacités en matière de business intelligence. «Les entreprises sont frustrées par les cycles de déploiement, les coûts, les processus de mise à jour et les infrastructures des solutions de BI installées», explique James Richardson, directeur de recherche chez Gartner. Si les entreprises voient l’intérêt des offres BI hébergées comme alternative, elles ne sont en revanche pas au clair sur ces solutions et leurs possibilités, avertit l’analyste.

Gartner estime que trois facteurs vont stimuler l’adoption de solutions de business intelligence délivrées depuis le cloud:

1. Temps: les solutions SaaS se déploient plus rapidement, dans un contexte où les ressources humaines et budgétaires limitées de l’IT ne lui permettent pas de répondre aux besoins des métiers.

2. Coûts: Si les SaaS ne sont pas nécessairement moins chers, ils permettent de réduire les investissements et les coûts de support.

3. Manque d’expertise: Les applications d’analyse en mode cloud intègrent d’emblée des connaissances qui permettent de contourner le problème du manque de compétences internes.

Pour Gartner, le scénario de déploiement le plus probable est que les offres SaaS ne viennent pas déranger les plateformes actuelles, mais soient utilisées pour de nouvelles opportunités d’utilisation. «Si leurs applications opérationnelles sont déjà dans le cloud, les entreprises devraient penser à recourir à des solutions cloud pour ces domaines», ajoute James Richardson.


 

Kommentare

« Plus