.informatique, .web, .sécurité

Journée d’information consacrée aux nouvelles extensions internet

| mise à jour
par tanias

L’OFCOM et Switch organisent une journée d’information consacrée aux nouvelles extensions internet prochainement disponibles afin de préparer les milieux économiques et le secteur public aux changements à venir.

L’Office fédéral de la communication (OFCOM) et SWITCH organisent, en collaboration avec des représentants de l'économie suisse et de la société civile, une journée d’information et de discussion consacrée aux nouvelles extensions pour les sites internet (noms de domaine) le 28 novembre 2011 à Berne. Cette manifestation, qui s'inscrit dans le cadre du programme international de création de nouveaux noms de domaine internet génériques (gTLD), a pour objectif de fournir aux milieux économiques et au secteur public les informations nécessaires pour se préparer et s'organiser en vue des changements à venir.

Noms de marque et noms génériques

Pour rappel, l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), a décidé en juin 2011 d'introduire de nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD). Dès 2012, des noms génériques tels que .banque, .hotel, .paris, .sarl, mais aussi .cocacola ou .nestle, viendront s'ajouter aux noms de domaine actuels comme .com, .org ou .info. Selon l'ICANN, ce développement du marché des noms de domaine va encourager la diversité culturelle et améliorer la visibilité des marques sur l'internet.

Risques et coûts

D'après le guide conçu à l'intention des candidats à de nouveaux gTLD ("Applicant Guidebook"), toute demande de nouveau nom de domaine doit être faite directement à l'ICANN. En outre, si les noms de marque enregistrées (p.ex. .nestle) et les principaux noms géographiques (p. ex. .paris) sont protégés, aucune disposition restrictive n'est prévue pour des noms génériques comme .banque ou .assurance.

«Cet élargissement», relève l’OFCOM, offre certes de nouvelles possibilités commerciales et non-commerciales, mais il entraîne aussi des coûts et des risques. Les milieux économiques suisses et le secteur public doivent se demander dans quelle mesure ils entendent recourir à ces nouveaux noms de domaine et comment se protéger des effets négatifs d'une éventuelle utilisation par des tiers».

Les points suivants seront abordés au cours de la journée d'information:

- les mécanismes de candidature auprès de l'ICANN pour de nouveaux noms de domaine; les possibilités de s'opposer à certaines candidatures

- les avantages et les risques pour l'économie suisse

- la protection des marques

- les avantages et les risques pour le secteur public (notamment dans les domaines des TLD pour les villes (.lausanne) et du marketing touristique ou national)

Kommentare

« Plus