Récompenses

Bedag décerne ses prix aux meilleurs articles touchant à l'IT

| mise à jour

Pour la 19e année consécutive, Bedag a remis hier à Berne son prix «Eugène» récompensant des travaux journalistiques traitant de l’informatique. Le Grand Prix est attribué à Luca Berti, du quotidien La Regione Ticino, «pour une série d’articles informatifs et divertissants rédigés d’une manière accessible aux non-initiés», explique le groupe Bedag. Dans trois textes, le journaliste tessinois explique ainsi le fonctionnement des réseaux de fibre optique, l’Ultra-HD ainsi que les avantages et les inconvénients des écrans tactiles.

Tasha Rumley obtient pour sa part le Prix de la presse pour son article sur les nouvelles drogues de la drague. La journaliste montre que les SMS, les courriels et les réseaux sociaux comme Facebook sont en voie de supplanter les variantes classiques de la drague. Elle s’appuie sur de nombreux témoignages et met en garde également contre les risques de dépendance. Dans la catégorie télévision, le jury a aussi attribué un Eugène à Anatol Hug pour son reportage concernant le vol de données. Il y décrit les procédés utilisés par les cybercriminels pour voler et revendre des numéros de cartes de crédit.

Enfin, pour la 10e année consécutive, Bedag a également décerné un Eugène à un projet de cyberadministration. Le Prix e-Government a ainsi été remporté par le canton de Saint-Gall et le VSRG, le Centre de calcul administratif cantonal. Ce dernier a mis en place le portail électronique ePortal, le premier service à permettre l’utilisation de la carte d’identité électronique SuisseID au sein d’une administration suisse.

Fondée le 1er février 1990, Bedag est depuis le 1er janvier 2003 une société anonyme détenue à 100% par le canton de Berne. Ses clients sont principalement des administrations publiques (cantons, Confédération, communes) et des organismes parapublics (régies, hôpitaux, organisations non-gouvernementales, fédérations) et des assurances. Bedag, qui fournit des solutions et des prestations informatiques complètes, dispose d’un centre de calcul hautement sécurisé ainsi que des centres de compétences à Berne, Lausanne, Delémont et Wettingen où travaillent quelque 470 collaborateurs.

Kommentare

« Plus