Présence en ligne

La plupart des PME suisses sont larguées en matière de SEO

| mise à jour

Certificat SSL, temps de chargement, mises à jour régulières: neuf PME suisses sur dix ignorent des recommandations SEO élémentaires. Par exemple, près de la moitié n’a pas chiffré son site web en SSL.

(Source: Pixabay)
(Source: Pixabay)

Les PME suisses ont des progrès à faire pour optimiser leur présence sur le web et sécuriser leur site. Publiée par Localsearch (Swisscom Directories SA), une enquête prenant en compte plus de 18’000 sites internet d’entreprises suisses fait ressortir d’importantes lacunes en matière de SEO (optimisation pour les moteurs de recherche). Ainsi, 90% des entreprises évaluées ignorent des recommandations SEO élémentaires.

Certificat SSL absent une fois sur deux

Critère SEO important, la sécurisation des sites web laisse souvent à désirer, puisque près d’un site web sur deux ne dispose pas d'un certificat SSL (Secure Sockets Layer). L'identité de ces sites n'est donc pas authentifiée et les données sont transmises de manière non cryptée au serveur. Outre un impact négatif sur la présence dans les moteurs de recherche, l'absence de certificat SSL génère l'affichage d’avertissements de sécurité susceptibles de faire fuire les internautes, font observer les auteurs de l’étude.

Les moteurs de recherche pénalisent les sites web qui se chargent trop lentement. Si le temps d’ouverture des sites web des PME suisses, en moyenne de 3,8 secondes, est proche des recommandations sur desktop, il est en revanche trois fois trop long sur mobile (chargement de 9,4 secondes en moyenne).

Autres critères contribuant à l’expérience utilisateur et à un bon classement par les moteurs de recherche, la gestion active des réseaux sociaux et le lien établi entre ceux-ci et le site web sont trop souvent négligés. Seul un quart des PME suisses ont un compte Facebook lié à leur site et 16% un compte Instagram. En outre, publier régulièrement de nouveaux contenus sur un site web participe au SEO. Or, près de la moitié des PME suisses n’ont pas mis à jour leur site au cours des 12 derniers mois.

Plus de deux tiers des sites sont adaptés au mobile

Seul point positif dégagé par l’enquête de Localsearch: plus de deux tiers des sites évalués sont optimisés pour une consultation sur mobile. «Les PME doivent s'atteler à l'optimisation pour les moteurs de recherche, car ignorer les recommandations courantes implique d'être pénalisé par les moteurs de recherche. A l'heure d'une concurrence grandissante sur internet, cela peut rapidement menacer l'existence d'une PME», résume Stefano Santinelli, CEO de Localsearch.

Tags
Webcode
DPF8_139591