Etude

Une entreprise suisse sur cinq craint ne pas pouvoir suivre le train de la numérisation

| mise à jour

La plupart des firmes suisses sont confrontée à des obstacles majeurs dans leur transformation numérique, indique la seconde édition du Digital Transformation Index, principalement à cause d'un manque de budgets et de ressources.

Pour ne pas manquer le train de la numérisation, les firmes suisses veulent entre autres s'efforcer de développer les compétences et l'expertise appropriées à l'interne. (Source: Unspalsh)
Pour ne pas manquer le train de la numérisation, les firmes suisses veulent entre autres s'efforcer de développer les compétences et l'expertise appropriées à l'interne. (Source: Unspalsh)

Un quart des cadres en Suisse estiment que leur entreprise aura des difficultés à suivre le rythme de la transformation numérique. C’est ce qu’indique la seconde édition du Digital Transformation Index proposé par Dell Technologies en collaboration avec Intel et la société de recherche indépendante Vanson Bourne. 90% des cent décideurs interrogés en Suisse pour cette étude admettent que leur entreprise est toujours confrontée à des obstacles majeurs rendant leur transformation numérique difficile. Le principal obstacle est le manque de budgets et de ressources, suivi des défis que posent la protection des données et la cybersécurité. Parmi les autres freins mentionnés figurent la réglementation ou les modifications de la loi, le manque de compétences et d'expertise internes ainsi qu’un environnement informatique fragmenté ou isolé.

Seulement 2% des entreprises suisses se considèrent comme des leaders digitaux, pour qui la transformation numérique est ancrée dans l'ADN de l'entreprise. Une majorité des firmes suisses n’a pas encore investi dans la numérisation et les projets en la matière sont encore très provisoires, indique l’étude. Environ les deux tiers des cadres estiment que la transformation numérique devrait être plus répandue dans leur entreprise. Pour ne pas se faire disrupter, certaines des entreprises interrogées s'efforcent de développer les compétences et l'expertise appropriées à l'interne. D’autres dotent les cadres du département IT de compétences business et le business de compétences en IT. Si certaines entreprises utilisent les technologies numériques pour accélérer le développement de nouveaux produits et services, elles sont néanmoins moins à la faire qu’il y a deux ans.

Dans le cadre de leur stratégie de numérisation, deux tiers des entreprises interrogées prévoient d’investir d'ici un à trois ans dans la cybersécurtié. Pus d’un tiers planifient de dépenser dans des solutions multi-cloud, dans l’internet des objets et dans l’intelligence artificielle.

Webcode
DPF8_108746