Economie

Au top, les medtech suisses veulent faire encore mieux grâce au numérique

| mise à jour

Le rapport bisannuel de Swiss Medtech sur l’état de santé des entreprises suisses de la technologie médicale dresse le portrait d’un secteur en pleine forme et qui ne s’endort pas sur ses lauriers: ses acteurs ont conscience de devoir s’emparer du numérique pour pouvoir rester compétitifs.

(Source: rawpixel on Unsplash)
(Source: rawpixel on Unsplash)

En Suisse, les technologies médicales se portent bien selon l’étude SMTI 2018 réalisée par Swiss Medtech. En occupant 1,1% de la main-d’œuvre du pays, ce secteur crée 2,3% de son PIB (CHF 15,8 milliards de chiffre d’affaires en 2017) et est à l’origine de 5,1% du total de ses exportations. Mais les 421 entreprises medtech sondées par l’association - sur les 1400 que comptent le pays - sont conscientes de ne pas encore exploiter pleinement le potentiel de la numérisation.

Data management

Avec le recrutement de personnes compétentes et la mise en conformité face à des exigences réglementaires de plus en plus drastiques, la digitalisation est ainsi l’un des challenges majeurs à relever citer par les acteurs du secteur interrogés. Sur les 293 (fabricants, fournisseurs, distributeurs et prestataires de services) ayant répondu à cette partie de l’enquête, 197 considèrent que leur plus grand chantier sur le terrain digital est celui du traitement efficace des données à leur disposition. Viennent ensuite l’amélioration des interactions avec leurs clients, l’optimisation de la production (surtout chez les fournisseurs) et la proposition de meilleurs services.

Webcode
DPF8_105713