Méthode Scrum

La Confédération développe un calculateur de salaires en mode Agile

| mise à jour

Disponible en ligne depuis peu, le nouveau calculateur national de salaires proposé par le SECO présente la particularité d’avoir été développé selon la méthode Scrum. En charge du projet, l’OFIT en tire un bilan globalement positif.

Le nouveau calculateur de salaires proposé par le SECO. (Source: Tibolla Rinaldo BIT)
Le nouveau calculateur de salaires proposé par le SECO. (Source: Tibolla Rinaldo BIT)

Combien gagne à Genève un développeur âgé de 40 ans, avec 10 ans d'expérience? Et un CIO de 55 ans dans le canton de Vaud? Autant d’informations accessibles via le nouveau calculateur national de salaires mis en ligne début mars par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). L’outil vise à favoriser la transparence sur le marché du travail, en fournissant aux entreprises suisses et étrangères des informations sur les salaires usuels dans notre pays par branche d’activité.

La Confédération confirme son intérêt pour les pratiques de développement agiles

Mis au point en collaboration avec l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication (OFIT), ce calculateur de salaires présente la particularité d’avoir été développé selon la méthode Scrum. Après son app pour le dédouanement élaboré en mode DevOps, la Confédération confirme ainsi son intérêt pour les pratiques de développement rapides et agiles. Profitant d’un design responsive, le nouvel outil a été conçu à partir d’un calculateur développé en 2014 et auquel seuls les cantons avaient accès. «Nous avons complètement remanié le calculateur de salaires, et ce, dans une plateforme de conteneurs, dans l’environnement en nuage (plateforme en tant que service), afin que les personnes qui exploitent la solution puissent la modifier facilement, notamment en cas de pics massifs de consultation», explique Thomas Stauffer, chef de projet à l’OFIT et scrum master pour ce projet précis. Réunissant trois développeurs et un testeur, le projet a été lancé à l'OFIT en juin 2018 et s'est terminé fin décembre de la même année.

Prévoir suffisamment de ressources côté client

L’adoption de Scrum a permis de mettre en place le nouveau calculateur de salaires en très peu de temps, affirme l’OFIT. Pour qui l’un des avantages de cette méthode Agile résidait dans le fait que le SECO étant en permanence bien informé de l’avancée du projet. La charge de travail pour le représentant du SECO, en sa qualité de product owner (PO), s’est toutefois avérée plus importante que prévu initialement. Scrum nécessite effectivement que le PO soit suffisamment disponible pour gérer le product backlog et assurer la proximité requise avec l’équipe de développement, explique encore l’OFIT. Le SECO juge de son côté la collaboration agile «très positive, constructive et efficace». Représentant du SECO et PO sur ce projet, Daniel Baumberger donne ce conseil aux clients qui s’intéressent à l’approche agile: «Prévoyez absolument plus de ressources pour le rôle de chef de projet/PO du point de vue technique, ou veillez à ce que cette personne soit déchargée au maximum d’autres tâches.»

Le calculateur de salaires peut être consulté sur ce site.

Tags
Webcode
DPF8_136331