Numérisation des douanes

La Confédération élabore en mode DevOps une app pour le dédouanement

| mise à jour

L'Administration fédérale des douanes lance l’application de dédouanement pour particuliers QuickZoll et teste une solution semblable pour les entreprises. Elaborée par l’OFIT, cette dernière a été mise au point à l'aide de microservices et en mode DevOps.

A partir de Pâques, les particuliers pourront utiliser l'application QuickZoll pour dédouaner des achats. (Source: Administration fédérale des douanes)
A partir de Pâques, les particuliers pourront utiliser l'application QuickZoll pour dédouaner des achats. (Source: Administration fédérale des douanes)

A partir de Pâques, les particuliers n’auront plus à suivre d’enquiquinantes formalités pour dédouaner des achats en passant la douane suisse. Il leur suffira d’utiliser l'application QuickZoll, disponible en téléchargement gratuit pour iOS et Android. Seuls les dédouanements standards sont concernés dans un premier temps, précise l'Administration fédérale des douanes (AFD), qui se félicite néanmoins de déjà pouvoir proposer cette application dans le cadre du programme de transformation DaziT, dont le but est de simplifier et numériser ses services avant 2027. Contacté par ICTjournal, le porte-parole de l'AFD précise que QuickZoll est le fruit du prestataire externe Ambrite.

Une app pour entreprises élaborée à l'aide de microservices

En parallèle, l’AFD teste aussi un outil de dédouanement numérique destiné cette fois aux entreprises et élaboré par l'OFIT (Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication). Actuellement utilisée en phase pilote, l’application «Document d'accompagnement électronique» permet aux entreprises de se passer de paperasse pour la déclaration en douane. Des premiers clients pilotes transmettent déjà leurs documents par voie électronique à l'Administration des douanes, avant même que leur cargaison n'ait quitté l'entrepôt. Cette application présente la particularité d’être la première que l'OFIT a développé à l'aide de microservices et en mode DevOps.

Gain d’efficacité

L'OFIT se dit impressionné par le gain d’efficacité apporté par la démarche DevOps, le projet ayant duré seulement six mois entre son lancement et la mise en service de l’application. Laquelle exploite le cloud Atlantica de l'OFIT. Regroupée dans un local supplémentaire spécialement mis à sa disposition, l'équipe DevOps en charge du projet se compose d’un responsable d'application, d’un scrum master, de spécialistes de l'exploitation, d’ingénieurs cloud, de responsables des tests, de développeurs, d’architectes de solutions et d'autres spécialistes métier. «Le local commun est également utilisé comme une sorte de laboratoire, devant permettre de faire l'apprentissage de nouvelles formes de coopération», explique l’OFIT.

Déploiement continu et adaptabilité grâce aux microservices

Selon l’OFIT, l’efficacité de la mise en œuvre de l’application de dédouanement pour entreprises est également due à l’utilisation d’une architecture de microservices. Egalement une première pour l’office IT de la Confédération. Qui explique que dans ce cadre, un microservice a par exemple pour tâche de télécharger des documents électroniques dans l'application, tandis qu'un autre n'aura pour fonction que de représenter l'interface utilisateur de l'application. Placés dans des conteneurs, ces microservices permettant de mieux exploiter les performances du système d'exploitation, de simplifier le processus de déploiement et de réduire les dépendances, confie l’OFIT.

Responsable d'application, Guido von Matt voit aussi un autre avantage de taille à ce modèle, à savoir le déploiement continu: «Dans l'application Document d'accompagnement électronique, nous avons déjà procédé à plusieurs déploiements d'un microservice sur une journée sans devoir interrompre le système.» Vu le succès annoncé de cette première utilisation des microservices, l’OFIT estime que l'équipe DevOps sera à l'avenir en mesure de mettre en service des applications fonctionnelles beaucoup plus rapidement qu'avec une application spécialisée développée et exploitée de manière classique.

Webcode
DPF8_86425