Shopping connecté

A quoi ressemble le premier magasin sans caisse de Suisse?

| mise à jour
par Steven Wagner et Kevin Fischer

Samedi dernier à la gare de Zürich, le groupe Valora a ouvert ses magasins «avec box» et «avec x». La particularité est d’y pouvoir faire ses achats via une app dédiée, afin de scanner soi-même les produits et d’automatiser les paiements. Plongée dans la supérette du futur avec nos confrères de Netzwoche.

Le 5 avril, soit 24h avant l’ouverture officielle, Valora a fait visiter ses magasins «avec box» et «avec x» à la gare centrale de Zurich. Les invités sont arrivés à 10h et ont été accueillis par Michael Müller, PDG de Valora. Après une explication du concept de ces boutiques, le public présent a été invité à y faire quelques pas et à tester cette nouvelle manière de faire ses courses.

Le coeur du concept repose sur des achats sans liquidités et sans caisse. L’accès aux magasins, le libre scannage des produits ainsi que le paiement se font à l’aide de l’application mobile «avec». Le personnel n’est présent qu’aux heures de pointe, c’est-à-dire le matin et le soir. Les employés ont pour tâche d’aider les clients, de réapprovisionner les rayons et de maintenir l’ordre. Le reste du temps, les consommateurs sont seuls de 4h30 du matin à 00h30 du soir.

«L’avec box» se trouve actuellement dans le hall principal de la gare de Zurich et y restera jusqu’au 22 avril. L’ouverture du premier magasin permanent devrait avoir lieu au printemps 2019 à Wetzikon, dans le canton de Zurich. Un déploiement national est envisagé par la suite. Il n’est cependant pas prévu d’ouvrir «l’avec x» dans d’autres régions.

Un client ne peut pas entrer dans un point de vente sans l'app correspondante. (Source: Netzmedien)

Si les collaborateurs de Valora sont rarement présents en boutique, M. Müller a expliqué que le projet a employé et emploie encore de nombreuses personnes, dans le développement par exemple.

Les clients ne sont pas laissés sans surveillance pour autant. Plusieurs systèmes d'alarme et de sécurité, des caméras ainsi que des contrôles ponctuels réguliers sont conçus pour prévenir tout vol et vandalisme. Les produits du tabac sont stockés en sécurité et sont inaccessibles sans l'app «avec». Quant aux boissons alcoolisées, elle ne sont pas proposées dans l’assortiment.

L’app «avec», pièce maîtresse du concept.

«L’avec box» propose des aliments frais, des snacks ainsi que des produits ménagers. Selon Valora, la supérette mesure 42m2 et contient un millier d'articles.

Avant d’entrer dans «l’avec box», les clients sont invités à télécharger l’app «avec» sur leur smartphone. Il est ensuite exigé de scanner sa carte d’identité et d’enregistrer une carte de crédit. Les mineurs âgés de moins de 14 ans ne pourront pas s’inscrire. D’autres options de paiement devraient voir le jour.

Environ 1000 articles peuvent être stockés sur les 42m2 de «l’avec box». (Source: Netzmedien)

En ce qui concerne la protection des données, Valora déclare que seules les données nécessaires pour améliorer l'expérience d’achat sont utilisées. Par exemple, la machine à café sait quelle est la dernière boisson qu’un client a consommée. Elle peut alors lui suggérer la même offre lorsqu’il scanne le code QR sur la machine.

Le code QR est également utilisé pour accéder aux lieux. Si des tiers ou des accompagnants entrent en même temps que le client qui utilise son app pour ouvrir les portes, ils ne pourront pas effectuer d’achats. Seule l'app de celui qui est entré active la fonction de scan.

Premiers pas dans «l'avec box»

En entrant dans le magasin, l’équipe de la Netzwoche a pu constater que l’espace a été soigneusement optimisé. Malgré un grand choix d’articles, il y a suffisamment de place dans les allées pour s’y déplacer librement. On peut trouver des boissons gazeuses, de la viande, des pâtisseries, des collations et quelques articles ménagers. Des fruits frais, une machine à café et un distributeur à tabac sont également disponibles.

Boissons, nourriture et articles ménagers font parti de l'assortiment. L'alcool n'y est pas proposé. (Source: Netzmedien)

A l’aide de l’app «avec», les clients peuvent scanner eux-même les codes QR placés sur les étiquettes de prix. Une liste d’achats est ensuite constituée. Lorsque les courses sont terminées, il suffit d’appuyer sur le bouton correspondant dans l’app et la somme à régler est directement débitée de la carte de crédit.

L'app crée une liste d'achats des produits scannés. Le montant est débité par simple pression sur un bouton. (Source: Netzmedien)

Si l'on désire acheter un café, il est aussi nécessaire de scanner un code QR sur la machine correspondante. Pour l’achat de tabac, l’app effectue un contrôle de l’âge avant de donner accès aux produits. Ces deux derniers biens sont d’ailleurs les seuls à ne pas pouvoir être retirés de la liste d’achat. Cela signifie qu’il n’est pas possible de remettre un cappuccino ou un paquet de cigarettes à sa place après avoir changé d’avis.

Le client ne peut pas utiliser les distributeurs de café et de tabac tant qu'il n'a pas scanné le code QR. (Source: Netzmedien)

Il peut arriver qu’un client sorte du magasin sans payer, que cela soit intentionnel ou non. Si tel est le cas, les portes des «avec box» et «avec x» resteront fermées lors d’une prochaine visite tant que les précédents achats n’ont pas été réglés. De plus, il n’est pas possible de scanner des produits dans l’app tant que les paiements en suspens n’ont pas été effectués.

La machine à café se souvient du dernier choix du client et le suggère à la prochaine utilisation. (Source: Netzmedien)

Sally le robot à salade de «l’avec x»

Le magasin «avec x» s’est installé de façon permanente à la gare de Zurich. On trouve ici principalement des articles alimentaires. La fraîcheur des aliments est au premier plan et les salades et les sandwichs sont préparés à la minute. On peut également trouver des plats chauds comme des pizzas ou des tartelettes au fromage.

La boutique «avec x» est utilisée pour tester les nouvelles tendances et technologies. (Source: Netzmedien)

Valora accorde une importance particulière aux aliments frais dans le magasin «avec x». (Source: Netzmedien)

Le magasin sert de laboratoire d'essai pour Valora afin d'expérimenter de nouvelles technologies et faire bénéficier aux clients les dernières tendances culinaires à l’emporter. Par exemple, la NFC sera testée pour mesurer les réactions de la clientèle par rapport à l’utilisation des codes QR. Une fois les nouveaux produits essayés, ils pourront éventuellement se retrouver dans les «avec box». Selon Valora, ces nouveautés visent à rendre l’expérience d’achat plus excitante.

La supérette propose des sandwichs et salades fraîchement préparés. (Source: Netzmedien)

Il est également possible d'acheter des aliments chauds. (Source: Netzmedien)

Trois éléments se sont démarqués en faisant du shopping dans «l’avec x». Premièrement, les réfrigérateurs contenant les glaces et les boissons de la marque « ok.-»  ont attiré l’attention. Les vitres servent aussi d’écran transparent et peuvent afficher de la publicité en lien direct avec les produits concernés.

La porte du réfrigérateur sert aussi d'écran pour la publicité mobile. (Source: Netzmedien)

La machine à thé, appelée «Teabot» par Valora, a été le deuxième élément marquant. Elle permet de créer ses propres mélanges de thé et de déterminer soi-même le ratio de chaque thé et la température de l'eau.

Avec le «Teabot», le client peut combiner différentes infusions et décider de la température de l'eau. (Source: Netzmedien)

Enfin, le dernier point fort a été le «Sally Salad Robot» et le «Sally Muesli Robot». Il s’agit de distributeurs automatiques où les clients peuvent composer eux-même leurs salades et leurs mueslis ou s’en tenir aux choix prédéfinis.

Les deux robots proposent des ingrédients frais pour la création de salades et de mueslis prédéfinis ou personnalisés. (Source: Netzmedien)

Après avoir testé une salade maison, les équipes de Netzwoche ont confirmé que les ingrédients - du poulet aux olives noires - étaient réellement frais. Et si un ingrédient est épuisé, il n’est plus possible de le sélectionner jusqu’à ce qu’un employé vienne le recharger.

Des informations sont fournies sur la valeur nutritionnelle des produits. (Source: Netzmedien)

Le résultat final: appétissant! (Source: Netzmedien)

Tags
Webcode
DPF8_134071