Galerie photo

Les 10 pires technologies du 21ème siècle selon le MIT

| mise à jour

Du Segway au selfie stick en passant par les Google Glass et l’e-voting… la liste des 10 technologies les plus nulles du 21ème siècle établie par le MIT Technology Review questionne sur la pertinence de certains produits vendus comme des innovations.

Quel point commun entre le Sewgway, l’e-voting, les Google Glass et le selfie stick? Ces «innovations» se sont faites une place dans la liste des 10 pires technologies du 21ème siècle proposée par la rédaction du MIT Technology Review. Arbitraire et amusant, ce classement pose surtout la question: qu’est-ce qu'une bonne ou mauvaise innovation?

Le Segway

Gyropode apparu sur les trottoirs en 2001, le Segway était à l’origine présenté comme une innovation amenée à transformer radicalement la mobilité urbaine. Mais ce véhicule monoplace est cher et donne l’air d’un idiot, estime le MIT Technology Review. Les trottinettes électriques ont aujourd’hui supplanté le Segway.

Les Google Glass

Trop geek et mal perçues en société, les Google Glass destinées au grand public ont finalement été enterrées par la firme de Mountain View. La réalité augmentée pourrait toutefois s'imposer, notamment en entreprise, à l’aide de produits plus aboutis comme l’Hololens de Microsoft ou le casque de Magic Leap.

L'e-voting

Objet d’un développement chaotique en Suisse, le vote électronique est critiqué par le MIT Technology Review car la technologie ne résout aucun problème réel et en crée de nouveaux: «Le dépouillement automatisé des bulletins de vote papier laissait une trace écrite vérifiable. Maintenant, les élections sont plus vulnérables au piratage informatique.»

«L’ordinateur portable à 100 dollars»

«L’ordinateur portable à 100 dollars», promu par l’association à but non lucratif One Laptop per Child et destiné aux enfants des pays en développement, s'est soldé par un échec. Pour la revue du MIT, ses promoteurs trop idéalistes imaginaient à tort pouvoir régler un problème socio-politique avec un produit technologique.

Les bébés génétiquement modifiés

Fin 2018, l’annonce de la naissance de deux bébés chinois génétiquement modifiés par la technique CRISPR a suscité de vives critiques venant de la communauté internationale. Pour le MIT Technology Review, il s’agit d’un cas préoccupant d'utilisation aveugle des progrès de la technologie: «Nous ne savons pas si CRISPR peut être utilisé sans danger chez les humains».

Le commerce des données

Les modèles d’affaires basés sur l'exploitation et la monétisation des données personnelles sans le consentement des utilisateurs sont pointés du doigt, car ils contribuent à miner les libertés individuelles et la démocratie.

Les cryptomonnaies

Selon la rédaction du MIT Technology Review, les cryptomonnaies sont une application inutile de la blockchain, et ne servent qu’à rendre riche une poignée de spéculateurs.

La cigarette électronique

Le MIT Technology Review ne perçoit pas d’un bon oeil la cigarette électronique, un produit que le média juge responsable de la création d’une nouvelle génération de dépendants à la nicotine.

Les capsules à café

La café en capsule se fait une place dans cette liste des pires technologies selon le MIT, car ces dosettes ne font économiser que quelques minutes mais génèrent des tonnes de déchets difficiles à recycler.

Le selfie stick

Le MIT Technology Review ne s’attarde pas sur les raisons de la présence de la perche à selfie dans cette liste, partant visiblement du principe que ces lecteurs connaissent les aspects critiquables (narcissisme) voire les dangers de ce gadget désormais interdit dans plusieurs musées prestigieux dans le monde.

Tags
Webcode
DPF8_130597