Bonnes pratiques

Comment Microsoft a migré les employés Linkedin de la G Suite vers Office 365

| mise à jour

Suite à son acquisition de Linkedin, Microsoft a dû repenser son approche d'intégration de nouveaux collaborateurs, pour convaincre des inconditionnels des applications de productivité de Google de passer à Office 365.

(Source: Microsoft)
(Source: Microsoft)

Convaincre les 14’000 employés de Linkedin d’adopter Office 365 n’a visiblement pas été une mince affaire pour Microsoft. Dans une étude de cas, la firme de Redmond explique comment elle s’y est prise, précisant notamment avoir eu besoin de repenser certaines de ses approches d'intégration antérieures. Car il faut savoir que les employés de Linkedin, le réseau social professionnel racheté par Microsoft en 2016, étaient des inconditionnels de la G Suite, les applications cloud de productivité de Google. Dans son étude de cas, l’équipe Core Services Engineering and Operations (CSEO) de Microsoft le concède: «Pendant des années, les employés de Linkedin ont été des utilisateurs passionnés de Google Docs. Leur style de travail préféré impliquait une forte collaboration sur les documents.»

Formation et monitoring de l’utilisation

Pour amener les employés de Linkedin à migrer vers Office 365, il a par exemple été nécessaire de confier une autorité accrue aux responsables de l'équipe CSEO. «Cela a permis d'établir la confiance dans l'ensemble des organisations, de résoudre les goulots d'étranglement, de fournir des conseils et d'assurer une prise de décision efficace et éclairée », lit-on dans le cas d’étude. Microsoft a également proposé des sessions de formation visant à garantir une bonne expérience utilisateur des applications de productivité d’Office 365. L’équipe CSEO continue en outre d’effectuer un monitoring de l'utilisation réelle de ses outils de productivité par les employés de Linkedin, afin de mieux comprendre leurs besoins. «Nous pouvons utiliser ces tendances pour déterminer si nous avons besoin d'accroître la communication et la formation ou de personnaliser les fonctions.» Une customisation des fonctionnalités d’Outlook a par exemple été menée pour que les employés de Linkedin acceptent de se passer de Google Calendar qui, contrairement aux fonctionnalités par défaut d’Outlook Calendar, permet de gérer l’organisation de réunions dans des salles multiples.

La migration de tous les employés Linkedin vers l’ensemble d’Office 365 est encore en cours, précise Microsoft. Les efforts déjà fournis ont permis de créer un nouvel ensemble de best practices qui serviront à Microsoft quand il s’agira de procéder de même avec les collaborateurs provenant d’autres acquisitions, par exemple avec les employés issus du rachat de Github.

Tags
Webcode
DPF8_113559