Tinder pour les pros

Les créateurs de Tinder lancent une spin-off pour concurrencer Linkedin

| mise à jour

Trois cofondateurs de Tinder lancent Ripple, une déclinaison pour réseautage professionnel de leur populaire app de rencontres.

Ripple propose des connexions potentiellement intéressantes, basées sur les préférences de l’utilisateur. (Source: Ripple)
Ripple propose des connexions potentiellement intéressantes, basées sur les préférences de l’utilisateur. (Source: Ripple)

Spin-off de la populaire app de rencontres Tinder, le réseau social professionnel Ripple vient d’être dévoilé dans le cadre du CES. Lancé par trois cofondateurs de Tinder, dont l’ex-CTO Ryan Ogle, Ripple n’ambitionne rien de moins que de faire de l’ombre à LinkedIn, en se positionnant comme «mobile-first» et en exploitant certains principes qui ont fait le succès de Tinder. Ainsi, Ripple propose à l’utilisateur des connexions potentielles, basées sur ses préférences. Comme sur Tinder, il suffit de balayer ensuite les profils suggérés à gauche ou à droite pour signifier son intérêt ou non. Le même mécanisme permet de se connecter à un groupe.

Ripple intègre aussi une technologie de reconnaissance des visages, permettant de prendre une photo de quelqu’un que l’on rencontre (dans la vraie vie) afin d’opérer directement une connexion au sein du réseau.

CEO du réseau professionnel Ripple (à ne pas confondre avec la crypto-monnaie du même nom), Ryan Ogle explique que la spin-off de Tinder est née de son expérience de plus en plus frustrante au sein des principaux réseaux sociaux professionnels (sans les nommer explicitement). Il ajoute: «Nous nous sommes donné pour mission de créer un véritable réseau professionnel. Un réseau qui nous aiderait à nous connecter aux bonnes personnes au bon moment, qui tirerait parti du réseau que nous avons créé pour collaborer, pour obtenir l'aide dont nous avons besoin, pour atteindre nos objectifs.»

Webcode
DPF8_74928