Deux en un

Les restructurations internes d'IBM toucheraient 40'000 employés

| mise à jour

IBM prévoit de fusionner les départements Global Technology Services (GTS) et Global Business Services (GBS), qui formeront IBM Services. Par ailleurs, la société procédera à des restructurations qui toucheront près de 40'000 employés à travers le monde.

(Source: Braden Hopkins / Unsplash.com)
(Source: Braden Hopkins / Unsplash.com)

IBM va fusionner les départements Global Technology Services (GTS) et Global Business Services (GBS), pour former IBM Services, selon une note interne à laquelle a eu accès The Register. Selon le média britannique, un message adressé au personnel des services concernés indique que «plus que jamais, les clients ont besoin d'un partenaire de confiance capable de fournir des conseils stratégiques, technologiques et d'innovation, ainsi qu'une exécution sans égale». Big Blue souffrirait, selon The Register, de difficultés économiques dans sa branche de services. IBM voudrait ainsi s'appuyer sur les talents des deux départements au sein d’une seule et même entité.

Une réorganisation qui toucherait 40'000 employés

Selon un document confidentiel qu'a pu se procurer The Register, la firme américaine prévoit en outre de procéder à une restructuration qui affectera 40'000 de ses employés (dont 10'900 aux Etats-Unis). En effet, IBM voudrait réaffecter plus de 30’000 employés de sa division GTS vers d’autres départements. Les 10'000 collaborateurs restants ne devraient pas être remplacés à la fin de leur contrat.

«IBM devrait indiquer à ses investisseurs les dispositions de licenciements prises pour 2018, lors de la publication de ses résultats pour le quatrième trimestre 2017 le 19 janvier prochain ainsi que la mise à jour de ses états financiers», fait également savoir le média britanique.

Webcode
DPF8_76140