Multi-cloud

Oracle interconnecte son cloud à Microsoft Azure

| mise à jour

Oracle et Microsoft annoncent l’interconnexion de leurs clouds respectifs. Les entreprises pourront notamment déployer leurs applications business sur Azure avec la base de données sur le cloud d’Oracle.

Cette interconnexion est pour le moment limitée à l’Amérique du Nord. (Source: ICTJournal, Stillkost/ Fotolia.com)
Cette interconnexion est pour le moment limitée à l’Amérique du Nord. (Source: ICTJournal, Stillkost/ Fotolia.com)

A la peine sur le marché du cloud, Oracle va interconnecter son cloud à celui de Microsoft dans le cadre d’une alliance entre les deux sociétés. Les entreprises utilisatrices pourront notamment déployer leurs workloads sur des clouds séparés tout en profitant de services communs, par exemple exploiter la gestion des identités et des accès d’Azure Active Directory pour les applications business tournant sur le cloud d’Oracle. 

Autre option, les entreprises pourront opérer les applications métiers dans un cloud avec la base de données dans un autre cloud, par exemple déployer E-Business Suite, PeopleSoft ou Oracle Retail sur Azure tout en opérant Exadata ou Autonomous Database sur le cloud d’Oracle. Les partenaires estiment que ce second scénario plus inédit va gagner en adoption en raison du découplage progressif des applications d’entreprise. 

Outre ces intégrations techniques, Oracle et Microsoft annoncent un modèle de maintenance collaboratif qui permettra aux entreprises de choisir l’un ou l’autre partenaire pour l’environnement multicloud. Les deux éditeurs vont enfin développer des templates et modèles d’architectures pour faciliter les déploiements cross-cloud.

«Grâce à ce partenariat, nos clients communs peuvent migrer l’ensemble de leurs applications existantes vers le cloud sans avoir à ré-architecturer quoi que ce soit, tout en préservant les investissements importants qu’ils ont déjà réalisés», explique Don Johnson, vice-président exécutif chez Oracle Cloud Infrastructure. 

Cette interconnexion est pour le moment limitée à l’Amérique du Nord mais devrait s’étendre à d’autres régions affirment les deux groupes, sans préciser la moindre date de lancement.

Webcode
DPF8_141550