Nouveautés

Apple introduit un login universel plus respectueux de la sphère privée

| mise à jour

Lors de la WWDC 2019, Apple a levé le voile sur «Sign in with Apple», une solution de login similaire à Faebook Connect et axée sur la protection des données personnelles. Les développeurs auront l’obligation de le proposer comme option supplémentaire à côté des logins Facebook ou Google.

Aucune date de sortie n'a encore été annoncée (Source: Apple)
Aucune date de sortie n'a encore été annoncée (Source: Apple)

Apple a annoncé des mesures supplémentaires de protection de la vie privée à la WWDC 2019, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs. Avec «Sign in with Apple», la firme de Cupertino a présenté son système d’identification tiers similaire à ceux de Facebook ou de Google. Il permettra de se connecter à des applications ou services web à l’aide d’un identifiant unique sans devoir remplir de formulaires d’inscription. A la différence des solutions concurrents, aucunes données personnelles ne seront envoyées aux développeurs.

Le géant californien cachera notamment la véritable adresse email et la remplacera par une adresse proxy aléatoire, afin d’empêcher le partage ou la vente de ses informations de contact. «C'est une bonne nouvelle parce que chacun aura une adresse aléatoire unique, et cela signifie que vous pouvez désactiver n'importe laquelle d’entre elle à tout moment quand vous êtes fatigué d'entendre parler d’une app en particulier», explique Craig Federighi, responsable de l'ingénierie logicielle chez Apple.

Quant à savoir comment l’entreprise à la pomme incitera les développeurs à utiliser son service de login, la question ne se posera pas. En effet, si un service web ou une app propose l’authentification par login Facebook ou Google, la solution d’Apple devra obligatoirement être proposée. Cette fonction sera nécessaire lors de sa sortie plus tard dans l’année pour les utilisateurs d’app qui prennent en charge l’authentification avec tierce partie» peut-on lire parmi les nouvelles lignes directrices de l’App Store. Il est également prévu de permettre un partage temporaire de sa localisation, au lieu de devoir la désactiver ou l’activer indéfiniment.

En les empêchant d'accèder aux données de contact de leurs utilisateur, Apple risque de s'aliéner les développeurs. Cette nouvelle solution de login, compatible avec Face ID et Touch ID, sera lancée plus tard cette année dans le cadre d’un bêta-test.

Tags
Webcode
DPF8_141194