Open Banking

Six va lancer un hub connectant fintech et grandes banques suisses via une API commune

| mise à jour

L’opérateur de la bourse suisse SIX s’apprête à lancer une plateforme permettant aux fintech et à leurs apps d’accéder aux données bancaires et de transmettre des paiements via une API standardisée. Plusieurs grandes banques participent au projet qui s’apparente à la règlementation PSD2 au niveau européen et ressemble au hub lancé par Swisscom en 2017.

SIX va lancer une plateforme d’open banking. Les plus grandes banques suisses - UBS, Credit Suisse, Raiffeisen et la Banque cantonale de Zurich - prendraient part au projet, selon le média spécialisé finews.ch. Le lancement prochain de la plateforme correspond au calendrier de SIX qui avait présenté son projet il y a un an et annoncé une première version pour le deuxième trimestre 2019.

Hub ouvert autour d’une API commune

Le projet de l’opérateur de la bourse suisses consiste en un hub servant d’interface entre les banques et les fintech et autres éditeurs de logiciels - l’intérêt étant d’éviter une «architecture spaghetti» avec des intégrations spécifiques entre chaque banque et solution tech. SIX se chargera d’opérer la plateforme (infrastructure, support, documentation, facturation, etc.), de certifier les participants et d’assurer la conformité de l’ensemble.

Au coeur de la plateforme se trouve une interface applicative commune: la Swiss Corporate API. Un projet sur lequel SIX collabore avec la Swiss Fintech Innovations Association, qui regroupe de grandes banques et des éditeurs de solutions bancaires. L’association transmet les résultats de ses travaux sur les API à SIX qui en fait des spécifications disponibles à tous les intéressés. «Sur cette base, les éditeurs de logiciels et les prestataires de services financiers peuvent développer des solutions innovantes et créer ainsi non seulement des avantages durables pour les clients, mais aussi renforcer la position de de la Suisse dans les fintech», explique Daniel Dahinden, responsable de l'unité Innovation & Digital de SIX.

Accès standardisé aux comptes et paiements pour les fintech

Outre ses avantages économiques et techniques, la plateforme devrait répondre à la demande des fintech de pouvoir accéder de façon sécurisée et homogène aux données de compte de leurs utilisateurs et de pouvoir transmettre leurs paiements. Une app pourrait par exemple offrir un outil de gestion du budget intégrant dans une vue unique les comptes que l’utilisateur a dans différentes banques. D’autres fonctionnalités pourraient être développées ultérieurement, comme l’accès aux données comptables ou l’envoi de notifications.

Ces possibilités sont demandées depuis longtemps par les jeunes pousses fintech suisses frustrées jusqu’alors par l’opposition des banques suisses. Au niveau européen, les banques sont en effet obligées de fournir ces accès avec PSD2. Une règlementation européenne qui concerne aussi les filiales des banques suisses dans l’UE. Dans son projet, SIX indique explicitement que les différences entre la Swiss Corporate API et PSD2 devront être «considérées de façon adéquates».

Lire sur le sujet: PSD2: pomme de la discorde entre fintech et banques suisses

Et Swisscom?

Le projet de SIX rappelle aussi celui de Swisscom qui lançait son Open Banking Hub fin 2017. Un concept extrêmement proche de celui de SIX sur lequel l’opérateur ne communique pratiquement plus. SIX profite sans doute de sa relation avec les banques et du fait que leur attitude à l’égard de l’open banking a évolué ces dernières années.

Ce n’est d’ailleurs pas le premier cas de rivalité entre SIX et Swisscom, puis que l’opérateur a noué il y a deux mois un partenariat stratégique en matière de crypto-actifs avec la bourse… allemande.

Tags
Webcode
DPF8_139197